Accueil » Actualité » Le porno en ligne attend toujours son .xxx

Le porno en ligne attend toujours son .xxx

Image 1 : Le porno en ligne attend toujours son .xxx

L’extension « .xxx » pour les adresses Internet de sites pornographiques ne verra pas encore le jour. Ainsi en a décidé la direction de l’Icann, société pour l’attribution des noms de domaine, lors de sa 39e réunion en Amérique du Sud. Sans préciser les motivations de cette décision, l’Icann a tout de même jugé bon de préciser qu’elle n’était aucunement liée « aux pressions de groupes religieux et conservateurs américains », comme le rapporte l’AFP.

Pour ICM Registry, propriétaire du suffixe « .xxx », l’industrie des loisirs pour adultes doit avoir son extension Internet propre à l’instar de l’aéronautique et de son « .aero », par exemple. Selon Stuart Lawley, patron d’ICM Registry, « un domaine exclusif pour les divertissements pour adultes a des avantages parce que cela permet un plus grand contrôle sur le contenu. »

Selon l’ONG espagnole ICSR, la pornographie sur Internet générerait plus de 2200 € de revenus par seconde. De son côté, ICM Registry a déjà 190 630 noms de domaines réservés en « .xxx » et n’attend donc plus que le feu vert de l’Icann.