Accueil » Actualité » Le président vénézuélien victime d’une attaque de drones ?

Le président vénézuélien victime d’une attaque de drones ?

Nicolas Maduro, président du Venezuela, aurait été victime d’une tentative d’assassinat lors d’une cérémonie militaire donnée en l’honneur de la Garde nationale, samedi dernier. Deux drones armés de bombes auraient été utilisés pour attenter à ses jours.

Image 1 : Le président vénézuélien victime d'une attaque de drones ?

Alors que Nicolas Maduro donnait un discours en public, deux drones auraient été vus s’approchant de la scène et, selon les témoignages, deux détonations auraient résonné. Des snipers auraient abattu les deux appareils volants harnachés de C4. Sept membres de la garde nationale auraient été blessés, mais six responsables auraient déjà été arrêtés. Selon Reuters, l’attentat aurait été revendiqué par un groupe nommé « National Movement of Soldiers in T-shirts », fondé en 2014 pour réunir tous les groupes de résistance vénézuéliens. Dans un communiqué, celui-ci affirme : « nous avons démontré qu’ils [les membres du gouvernement] sont vulnérables. Nous n’avons pas réussi aujourd’hui, mais ce n’est qu’une question de temps ». Le président Maduro aurait, quant à lui, attribué la responsabilité de cet attentat au gouvernement colombien. Coup monté de Maduro pour asseoir son autorité branlante ou réel attentat ? Nul ne le saura, tant la crise politique et économique dans laquelle est enfoncé le Vénézuéla est complexe.

>> Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Qu’ils soient utilisés par l’armée américaine ou par des groupes terroristes à des fins d’attaques plus ou moins ciblées, ou à des fins de surveillance, les drones intègrent de plus en plus notre quotidien. À en croire les experts, la tentative d’assassinat (si tentative d’assassinat il y a eu) de M. Maduro aurait été exécutée par des amateurs. L’opération démontre cependant qu’il est désormais possible de se créer, à peu de frais et avec un minimum de compétences techniques, un arsenal (plus ou moins) létal.

>> À lire : Les 20 armes militaires les plus bizarres