Accueil » Actualité » Le projet Starlink de SpaceX avance lentement mais sûrement

Le projet Starlink de SpaceX avance lentement mais sûrement

Comme chaque année à la même date, on entend reparler de Starlink, le projet d’Internet satellitaire à haut débit de SpaceX. Les mini-satellites qui formeront le réseau n’ont pas encore été mis en orbite, mais la compagnie croit si fort en son concept qu’elle a tout de même demandé l’autorisation à la FCC (la Commission fédérale des communications étasunienne) de créer un million de stations au sol.

>>> Le premier vol du Crew Dragon de SpaceX est repoussé pour la 3e fois

Ces stations serviront à recevoir et transmettre les signaux dans la bande Ku (se situant entre 12 et 18 GHz), déjà largement utilisée pour la télévision par satellite. Les 4425 mini-satellites de communication seront lancés au courant de l’année. Ils formeront une constellation qui proposera Internet en haut débit par satellites aux États-Unis, mais aussi aux populations les moins bien desservies. Pour proposer une couverture maximale, l’objectif de SpaceX est de lancer 12 000 satellites en orbite terrestre basse (2000 km d’altitude maximum).

Un représentant de la compagnie déclare : « L’autorisation d’implémenter des stations au sol permettra d’utiliser le spectre plus efficacement, et d’améliorer l’expérience de l’utilisateur […] Le système est conçu pour être extrêmement flexible afin de faciliter le partage du spectre avec les autres systèmes satellitaires et terrestres autorisés ». SpaceX va-t-il bientôt venir allonger notre liste de FAI ? Si tout se déroule selon les plans d’Elon Musk, il ne nous reste plus qu’un an à attendre pour le savoir.

>>> Fibre optique : quel est le meilleur forfait ?