Accueil » Actualité » Le ransomware de Baltimore a déjà coûté 16 millions € aux contribuables

Le ransomware de Baltimore a déjà coûté 16 millions € aux contribuables

Image 1 : Le ransomware de Baltimore a déjà coûté 16 millions € aux contribuables

Il y a un peu moins d’un mois, le système informatique de Baltimore avait été pris en otage par un ransomware nommé RobbinHood. Les pirates avaient exigé le paiement de 13 bitcoins (92 000 €) en échange de la restitution des fichiers aux autorités. Pour couronner le tout, les malfaiteurs avaient ajouté que la rançon augmenterait avec le temps si la mairie tardait à obtempérer.

>>> Comment supprimer un ransomware sans payer ?

Cette dernière a bien évidemment refusé de céder au chantage. Elle a même réussi à remettre sur pied quelques systèmes essentiels au bon fonctionnement de la cité. Ainsi, les systèmes de paiement et de finances fonctionnent à nouveau, mais à l’ancienne, en mode manuel. Laboratoires scientifiques, police, de nombreux autres services municipaux se retrouvent aussi plongés au vingtième siècle.

>>> Les 10 règles d’or de la sécurité sur Internet

D’après Bernard Young, le maire de la ville, les dommages causés par le ransomware s’élèvent à 18 millions $ (16 millions €), du fait des revenus reportés et du manque à gagner sur certains produits financiers, mais aussi à cause du salaire des experts en sécurité recrutés pour lutter contre ce ransomware. Ces derniers risquent d’avoir beaucoup de travail dans les prochains temps, puisque selon la forme de sécurité Recorded Future, il y a déjà eu 20 attaques de ce type sur des institutions américaines en 2019.

>>> Un ordinateur contenant les malwares les plus dangereux vendu pour 1 000 000 €