Accueil » Actualité » Le réalisateur de Mourir Peut Attendre explique comment il est influencé par l’ambiance sonore des jeux vidéos

Le réalisateur de Mourir Peut Attendre explique comment il est influencé par l’ambiance sonore des jeux vidéos

Selon le réalisateur de Mourir Peut Attendre, la conception sonore des jeux vidéos est une grande source d’inspiration pour le cinéma contemporain.

Le réalisateur de Mourir Peut Attendre, Cary Joji Fukunaga, peut être fier. Le dernier opus de la franchise James Bond cartonne aux quatre coins de la planète. Malgré les adieux de Craig, la saga devrait donc encore avoir de beaux jours devant elle. Lauréat d’un Emmy Award et fort d’un parcours sans faute, Fukunaga est également un grand fan de jeux vidéos. D’ailleurs, le réalisateur y trouve une source inépuisable d’inspiration, notamment en terme d’habillage sonore. En effet, ce dernier pense que l’univers du gaming permet au cinéma de prendre davantage de libertés et de se réinventer.

James Bond : le réalisateur s'inspire beaucoup des jeux vidéos
James Bond : le réalisateur s’inspire beaucoup des jeux vidéos – Crédit : Columbia Pictures

Lors d’une récente interview, Fukunaga a largement insisté sur ce point. Selon ses déclarations, l’ambiance sonore développée dans les jeux vidéos permet d’appréhender autrement la conception d’un film.

Les jeux-vidéos : nouvelle source d’inspiration pour le cinéma ?

« Tout le monde sait que les jeux vidéos ont fait parti de ma vie. Mais ce qui est intéressant, c’est de voir à quel point leur conception sonore a influencé le cinéma. Les effets sonores de ces derniers sont vraiment spécifiques. Un peu comme le cliquetis de la mitrailleuse dans Call of Duty. J’en avais parlé à mes mixeurs sur Sin Nombre. Ce que j’entendais ne ressemblait pas à mes jeux. Je sais qu’un vrai pistolet sonne différemment dans la vraie vie. Quand vous faites un film, vous essayez de vous en rapprocher. Mais l’effet n’est jamais le même. Alors que dans les jeux vidéos, il se passe quelque chose. Et j’aime comment cela peut m’influencer » explique ainsi le réalisateur.

Le lien unissant cinéma et jeux vidéos n’est évidemment pas nouveau. Si les adaptations de jeux sur grand écran ne sont pas toujours une belle réussite, l’inspiration qu’ils offrent est pourtant immuable. Et c’et ce que Fukunaga tient à souligner dans ses propos. Les nouveaux univers du gaming sont de plus en plus pointus, complexes et denses. Ils se permettent de nombreuses libertés de ton et de contenu. Et c’est précisément cela qui fait du bien au cinéma actuel selon le réalisateur.

Quoi qu’il en soit, Fukunaga peut être fier d’assumer cette filiation. Son travail brille par sa qualité visuelle et sonore. Et si vous voulez en avoir le cœur net, foncez dans les salles obscures découvrir le dernier James Bond.

A lire aussi – James Bond : Daniel Craig se moque de savoir qui prendra sa relève

Source : Screenrant