Accueil » Actualité » Le SARS-CoV-2 bloqué par un médicament à l’essai, la planète serait-elle sauvée ?

Le SARS-CoV-2 bloqué par un médicament à l’essai, la planète serait-elle sauvée ?

Il n’existe encore aucun traitement contre le virus SARS-CoV-2. Néanmoins les chercheurs du monde entier y travaillent sans relâche et une équipe vient de découvrir un médicament à l’essai qui semble très prometteur pour bloquer le virus.

Image 1 : Le SARS-CoV-2 bloqué par un médicament à l'essai, la planète serait-elle sauvée ?
Crédit : Felipe Esquivel Reed / CC BY-SA

Pour contrer la pandémie de Covid-19, de nombreuses recherches sont en cours dans le monde. Le but est de trouver un vaccin ou même un remède pour aider les patients à guérir du Covid-19 et ainsi diminuer le nombre des fatalités et endiguer la propagation. Les tests cliniques d’un premier vaccin devraient commencer d’ici peu tandis que la France travaille sur un traitement à base de l’antipaludique Plaquenil et que les États-Unis testent aussi un médicament de leur côté. Une nouvelle piste de traitement est actuellement étudiée. Comme le rapporte la revue scientifique américaine Cell, une équipe internationale de chercheurs menée par le Dr Josef Penninger de l’Université de la Colombie-Britannique a découvert un médicament à l’essai qui bloque le SARS-CoV-2.

Coronavirus : même si vous n’avez plus de symptômes, le Covid-19 peut être encore en vous

Un médicament pour empêcher SARS-CoV-2 d’infecter l’organisme

Bloquer le virus SARS-CoV-2 au début de l’infection avant qu’il ne cause la maladie Covid-19 sur l’hôte, ce serait en effet un remède très efficace. Bien plus efficace que de traiter les patients une fois qu’ils sont déjà sévèrement malades. Cette nouvelle étude menée par les chercheurs se penche donc sur les interactions du virus au niveau cellulaire ainsi que la manière dont il infecte les vaisseaux sanguins et les reins. En fait, la glycoprotéine membranaire du SARS-CoV-2, aussi appelée la protéine spike (S), se fixe sur les récepteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2, plus couramment nommée ACE2.

Image 3 : Le SARS-CoV-2 bloqué par un médicament à l'essai, la planète serait-elle sauvée ?

Solimo – Savon pour les mains, 0% alcool (4x500ml)

11,99€ > Amazon

Selon le Dr Art Slutsky, scientifique au centre de recherche de Keenan pour les sciences biomédicales de l’hôpital St Michael et professeur à l’Université de Toronto, qui participe à l’étude, « notre nouvelle étude fournit des preuves directes qu’un médicament appelé APN01 et qui sera bientôt testé dans des essais cliniques par la société européenne de biotechnologie, Apeiron Biologics, se révèle utile en tant que thérapie antivirale pour Covid-19 ».

Coronavirus : non, les enfants ne sont pas immunisés contre le Covid-19

Prévenir l’insuffisance respiratoire et les complications engendrées par Covid-19

Le médicament APN01 éviterait donc l’insuffisance respiratoire et les complications causées par Covid-19. « Le virus à l’origine de Covid-19 ressemble au premier virus du SRAS. Nos travaux antérieurs ont aidé à rapidement identifier l’ACE2 comme porte d’entrée pour le SRAS-CoV-2, ce qui explique beaucoup de choses sur la maladie. Nous savons maintenant qu’une forme soluble d’ACE2 qui se débarrasse du virus pourrait en effet être une thérapie rationnelle qui vise le passage que le virus emprunte pour nous infecter. Il y a de l’espoir pour cette horrible pandémie ».

Ce nouveau médicament pourrait donc bien être une lueur d’espoir dans notre lutte contre Covid-19. Peut-être même qu’il pourrait potentiellement sauver le monde et éliminer définitivement SARS-CoV-2. Il va falloir attendre la fin des essais cliniques avant de savoir s’il pourra être utilisé à grande échelle.

Source : ScienceDaily