Accueil » Actualité » Le Tesla Cybertruck viendra rejoindre les rangs de la police de Dubai

Le Tesla Cybertruck viendra rejoindre les rangs de la police de Dubai

La police de Dubai joue aussi la carte du Cybertruck, le pick-up au look néofuturiste de Tesla, en annonçant sur Twitter qu’il viendrait rejoindre le reste des véhicules de service dès 2020, probablement un peu optimiste.

Le Tesla Cybertruck sera un nouvel ajout à la flotte de véhicules utilisée par la chanceuse police de Dubai qui a déjà à sa disposition des voitures d’exception, certains coutant plus d’un million d’euros.

Image 1 : Le Tesla Cybertruck viendra rejoindre les rangs de la police de Dubai

Depuis qu’Elon Musk a annoncé le Cybertruck, le pick-up qui fait tant parler à cause de ses lignes anguleuses inspirées de Blane Runner, on parle de ses qualités en tant que pick-up à destination des professionnels de la construction. La police de Dubai, elle, y voit un avantage en tant que véhicule d’intervention et n’a pas hésité à créer un modèle de ce à quoi il pourrait ressembler une fois peint aux couleurs des services de police. Etre à la pointe de l’innovation est une habitude de la police de Dubai qui veut un quart de ses policiers remplacés par des robots en 2030 et qui avait adopté les Google Glasses dès 2014.

Blanc et vert, voilà les couleurs que pourrait arborer le Cybertruck dès sa sortie. Si le tweet parle de 2020, Elon Musk a annoncé une mise en production pour fin 2021. Pour le commandant en chef Maj Gen. Abdullah Khalifa Al Marri, ce véhicule pourrait « améliorer la présence sécuritaire » dans les endroits touristiques comme le Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel au monde. En complément des hoverbikes, les motos volantes ?

Ce n’est pas le seul véhicule inhabituel que l’on retrouvera dans le garage de la police de Dubai. Elle dispose en effet d’une Aston-Martin One-77 qui coute 1,8 million de dollars, une Bugatti Veron de 1,4 million de dollars, d’une Lamborghini Aventador et d’un tas d’autres plus puissantes et exotiques les unes que les autres. Finalement, les 40 000 dollars du Cybertruck ne sont qu’une goutte d’eau pour les finances du gouvernement local. Cela dit, pour un pays qui a fait sa richesse sur le pétrole, on peut voir dans ce passage à l’électrique un signe de changement.

Source : Engadget