Accueil » Dossier » Le top des tops high-tech de 2017

Le top des tops high-tech de 2017

Image 1 : Le top des tops high-tech de 2017

La Nintendo Switch

Si certains refusaient d’y croire peu de temps avant sa sortie, nul doute que la Nintendo Switch est le plus gros carton de l’année en matière de consoles de jeux vidéo. Certes, comme nous l’avions souligné lors de notre test de la Switch, l’appareil n’apporte aucune réelle innovation technologique face à ses concurrentes que sont la PS4 et la Xbox One.

Mais l’entreprise nipponne a réussi à renouveler l’expérience du joueur en lui proposant quelques jeux totalement bluffants, à commencer par Zelda Breath of the Wild, Super Mario Odyssey et Splatoon 2. Au final, Nintendo devrait avoir réussi : écouler près de 14 millions de consoles en moins d’un an, soit un million de plus que la Wii U sur l’ensemble de sa carrière.

Image 2 : Le top des tops high-tech de 2017

The 7th Continent

Après une campagne qui avait permis de collecter plus de 1,2 million d’euros en 2015, l’éditeur Serious Poulp a remis le couvert cet automne en proposant une ultime fois aux joueurs d’acquérir The 7th Continent via le seul canal de distribution qu’il n’aura jamais : Kickstarter.

Le bilan de cette seconde campagne est phénoménal, dépassant les ambitions de ses créateurs. En moins d’un mois, 43 733 contributeurs ont engagé plus de 7 millions d’euros dans cette seconde édition, de quoi affoler les compteurs de la plateforme de financement participative. Aujourd’hui, il s’agit de la seconde campagne de jeu de société à avoir eu le plus de participants sur Kickstarter, derrière Exploding Kittens.

Raison de ce succès, le système de jeu qui reprend et améliore les mécaniques des livres dont vous êtes le héros (LDVELH), populaires dans les années 80/90. Cherchant à lever une malédiction, les explorateurs vont devoir s’enfoncer dans un septième continent mystérieux et dangereux. La survie est la clé de l’aventure et il faut utiliser toutes les ressources disponibles pour en atteindre le but. À mi-chemin entre le jeu de rôle et le jeu de société, The 7th Continent  est novateur. Comme le dit Pit0780 sur Tric-trac, « il y aura un avant et un après The 7th Continent. »

>>> Les meilleurs jeux de société pour les geeks

>>> Dernière chance d’acquérir The 7th Continent

Image 3 : Le top des tops high-tech de 2017

Star Wars Episode VIII : les derniers Jedi

Ayant récolté près de 800 millions de dollars moins de deux semaines après sa sortie, l’épisode VIII de Star Wars est sans conteste le plus gros succès cinématographique de l’année. Et même si quelques fans purs et durs souhaitent son retrait de la saga officielle, force est de reconnaître qu’il s’agit pourtant bien de l’un des meilleurs opus, toutes périodes confondues. Scénario inattendu, personnages de plus en plus attachants, effets spéciaux parfaitement maîtrisés : après un Rogue One très réussi lui aussi, la licence Star Wars parvient enfin à trouver un nouveau souffle.

En conséquence, cet épisode VIII a vraiment sa place ici et on a vraiment hâte de voir comment quel sort sera réservé à la Résistance dans le dernier volet de la trilogie, volet qui sortira sur grand écran en décembre 2019.

>> Star Wars Les Derniers Jedi : 10 anecdotes insolites sur le film

Image 4 : Le top des tops high-tech de 2017

Tesla Model 3

Officiellement dévoilée en juillet dernier, la Tesla Model 3 a déclenché un véritable raz de marée, enregistrant près de 455 000 précommandes validées en un an (chiffre d’août 2017). Depuis août, le rythme de croisière est toujours d’environ 1800 nouvelles précommandes par jour.

Un succès digne d’un smartphone d’Apple qui est dû à l’image de marque de Tesla, propulsée sur le devant de la scène avec sa Model S, mais aussi un tarif d’accession très bas. Comptez 35 000 $ hors taxes (environ 29 500 €) pour une Model 3, soit le prix d’une berline de milieu de gamme aujourd’hui. Et pour cela Tesla propose un véhicule 100% électrique offrant une autonomie de 345 km en une charge et un 0 à 100 km/h abattu en moins de 6 secondes, de quoi faire pâlir bien des Allemandes.

Aujourd’hui, le temps d’attente pour la livraison d’une Model 3 est de plusieurs mois. Pour faire face à la demande, Tesla Motors accroît exponentiellement sa production, visant un objectif de 5000 véhicules par semaine pour fin mars 2018.

>>> Tesla ouvre les commandes de la Model 3 au grand public

Image 5 : Le top des tops high-tech de 2017

Le Bitcoin

En début d’année, la cryptomonnaie Bitcoin valait aux alentours du millier de dollars. Qui aurait pu envisager qu’en moins d’un an, elle en vaudrait 20 fois plus ? Si le Bitcoin ne cesse de connaître des aléas, perdant parfois jusqu’à 5 000 dollars de sa valeur en quelques jours à peine, la monnaie virtuelle reste malgré tout l’un des succès les plus inattendus de l’année.

Certains prédisent son crash imminent, quand d’autres estiment qu’elle pourrait bientôt être prise en considération par la prestigieuse banque Goldman Sachs. Reste que le Bitcoin est une technologie (pas nouvelle, certes) ayant rencontré l’un des succès les plus improbables de l’année.

>> BitCoin : un fléau, selon un Prix Nobel d’Économie

Image 6 : Le top des tops high-tech de 2017

La voiture autonome

Outre l’électrique, c’est l’une des grandes tendances du marché automobile cette année : la voiture autonome.

En 2017, on a vu l’arrivée de la toute nouvelle Audi A8, première voiture de série dotée d’une conduite autonome de niveau 3. Avec une telle autonomie, le conducteur n’a plus à poser les mains sur le volant, ni même à regarder la route, mais doit être capable de reprendre la main à tout moment. Néanmoins, et malgré la prouesse, cette A8 n’est pas autorisée à rouler dans cette configuration.

On est dans un cas de figure où les innovations vont plus vite que la législation. On peut aussi cité ici Symbioz, demo-car autonome de Renault de niveau 4. Là, le conducteur peut faire absolument ce qu’il veut sans se préoccuper du voyage. Lors de notre essai, nous avions même chaussé un casque de VR alors que le véhicule filait à 130 km/h sur l’autoroute.

Renault espère lancer un modèle commercial à l’horizon 2023. En attendant, les constructeurs ajoutent de plus en plus de fonctions autonomes à leurs flottes actuelles, comme l’assistance au parking, le maintien dans la file, le freinage adapté au véhicule précédent ou encore la lecture des panneaux de signalisation pour réguler automatiquement la vitesse du véhicule.

>>> [Test] Audi A8 : 5 pépites high-tech pour une voiture toute en technologie

Image 7 : Le top des tops high-tech de 2017

Despacito explose le record du vues de YouTube

Après près de cinq ans en tête des vidéos les plus regardées sur YouTube, Gangnam Style du chanteur coréen PSY a finalement perdu sa première place.

En juillet dernier, le titre du chanteur coréen a finalement été battu par See You Again de Whiz Khalifa et Charlie Puth, la bande originale de Fast & Furious 7. La vidéo passait ainsi à plus de 2,9 milliards de vues sur la plateforme de Google. Surtout, c’est un autre phénomène qui, un mois plus tard, a complètement affolé les compteurs : Despacito.

Le titre du chanteur portoricain Luis Fonsi a en effet atteint la première place du classement un mois plus tard, en août, en étant la première vidéo à dépasser les trois milliards de vues. En cette fin d’année, le compteur a explosé avec plus de 4,5 milliards de vues, loin devant See You Again et ses 3,9 milliards. Plus impressionnant encore, la vidéo n’a été mise en ligne que le 12 janvier dernier, là où le précédent record de Whiz Khalifa avait été établi en plus de deux ans.

Image 8 : Le top des tops high-tech de 2017

T411 : le survivant

Après Zone-téléchargement en 2016, c’était au tour de T411, fameux site de référencement de torrents, d’être ciblé par les autorités et les ayants droit. Fermé en juin par la police suédoise, T411 n’est pas longtemps resté hors-ligne. Un mois plus tard, plusieurs sites miroirs ou répliques l’avaient remplacé, dont YggTorrent et T411.si.

Depuis, ces deux derniers ont fusionné pour donner le véritable remplaçant de feu T411. Sans en avoir l’interface, il en reprend tout de même l’ADN. « Nous avons décidé de prendre la relève et nous essayons de nous rapprocher un maximum de ce qu’avait pu être T411 », peut-on lire sur le wiki du site.

Aujourd’hui, YggTorrent est un succès fort de 400 000 membres et qui est parvenu à se hisser à la 102e place des sites les plus consultés en France, selon Alexa.com, filiale d’Amazon spécialisée dans les statistiques du Web mondial.

>>> Le site de téléchargement t411 renaît de ses cendres

Image 9 : Le top des tops high-tech de 2017

Ça (le remake)

Alors que les romans de Stephen King font (trop) souvent les frais d’adaptations malencontreuses, Ça renverse totalement les préjugés en offrant au spectateur un authentique film d’horreur. Haletant de bout en bout, parfaitement bien interprété (on y retrouve même l’un des jeunes héros de la série Stranger Things) et bénéficiant surtout d’une image à couper le souffle, Ça a renouvelé l’intérêt du grand public pour le genre horrifique. A tel point qu’il a rapporté près de 700 millions de dollars et qu’il s’agit du plus succès de tous les temps en matière de film d’horreur. Gageons que la suite, prévue pour septembre 2019, saura se montrer à la hauteur.

>> Burger King veut faire interdire le film Ça en Russie

Image 10 : Le top des tops high-tech de 2017

Google Home, l’enceinte à tout faire

Il aura fallu attendre près d’un an pour que l’enceinte connectée de Google, Google Home, traverse l’Atlantique. Lancée aux États-Unis en octobre 2016, elle a débarqué dans l’hexagone cet été, le temps notamment de proposer une version française de Google Assistant, l’assistant vocal de la firme.

>>> [Test] Google Home : des débuts plus que prometteurs

Le résultat est pour le moins séduisant. Si Google Home n’intègre encore que peu de solutions tierces, l’enceinte est particulièrement efficace dans ce qu’elle sait faire. Lire la musique sur Spotify, Deezer ou Google Music, contrôler son téléviseur via un Chromecast, avoir un aperçu de ses prochains rendez-vous ou contrôler la lumière grâce à des ampoules connectées, Google Home sait tout faire ou presque. On notera par ailleurs qu’elle est proposée à un prix particulièrement attractif de 150 euros.

Pour les plus petits budgets, Google est allé plus loin avec l’enceinte Google Home Mini. Plus compacte, elle propose une qualité de son moindre, mais un prix encore plus intéressant, à 60 euros. Autant dire que si Amazon a été le premier à se lancer dans le secteur des enceintes intelligentes avec Echo, le géant du e-commerce a pris beaucoup de retard en France en comparaison de Google Home, performant, intelligent et qui s’enrichit de plus en plus toutes les semaines.

Image 11 : Le top des tops high-tech de 2017

Wonder Woman : enfin un bon film de super-héroïne

C’est un défi audacieux que s’est lancé Warner en faisant de Wonder Woman le quatrième film de son univers adapté des super-héros DC Comics. Pourtant, le pari a payé.

>>> Retrouvez la critique de Wonder Woman

Après Man of Steel, Batman v Superman et Suicide Squad, Wonder Woman était le film DC suivant prévu au planning de Warner. Un risque aux yeux de nombreux spectateurs tant les derniers films basés sur une super-héroïne, Elektra et Catwoman, ont été conspués par la critique comme par le public. Finalement, le film a été un succès à plus d’un titre. D’abord, il a su séduire le public et a engrangé près de 822 millions de dollars dans le monde au box-office. Un score proche de celui de Batman v Superman et supérieur à celui de Man of Steel. Aux États-Unis, le film a même atteint la seconde place au box-office de 2017, juste derrière La Belle et la Bête.

Ensuite, le film a su séduire la critique, notamment grâce à son ton bien plus léger que l’univers noir et étouffant des longs-métrages précédents de l’univers DC. L’humour, les scènes d’action et la mise en scène plus lumineuse ont particulièrement plu au public. Warner n’est pas en reste et a d’ores et déjà confirmé qu’un second volet, situé pendant la Guerre froide, allait voir le jour.

Image 12 : Le top des tops high-tech de 2017

DeepMind : les progrès fulgurants de l’IA de Google

Il y a deux ans, Google avait développé, avec AlphaGo, le premier programme d’intelligence artificielle capable de battre des humains au jeu de Go. Cette année, le programme de la division DeepMind est allé plus loin encore, en battant les meilleurs joueurs du monde, dont le numéro 1 mondial, le chinois Ke Jie en mai dernier. Un nouveau développement d’Alphago, repris de zéro en octobre dernier est depuis capable de battre facilement, après 40 jours de jeu, la version de mai 2017.

Depuis, Google Deepmind a même cherché à faire évoluer son intelligence artificielle en en faisant une IA de jeu polyvalente. AlphaZéro, c’est son nom, est ainsi capable non seulement de vaincre des joueurs de Go, mais également de shogi ou d’échecs. Début décembre, AlphaZero a ainsi battu Stockfish, l’un des programmes d’échecs les plus puissants du monde, avec 28 victoires sur 100 parties, les 72 autres s’étant terminées sur un match nul.

Enfin, dernier développement lancé par Google Deepmind, toujours dans le domaine ludique, les jeux vidéo, notamment avec StarCraft II. On notera cependant que malgré une annonce à la BlizzCon l’an dernier, Google n’a pas encore organisé de match entre son intelligence artificielle et des joueurs professionnels humains et se contente de collecter des informations auprès des joueurs pour entraîner son programme. En octobre, le joueur coréen Stork a cependant réussi à écraser quatre IA concurrentes dans quatre parties en moins d’une heure.

Image 13 : Le top des tops high-tech de 2017

Galaxy Note 8 : moins explosif, plus tonitruant

Des échecs aussi retentissants que celui du Galaxy Note 7, l’histoire des nouvelles technologies n’en compte pas beaucoup. Réussir à se relever d’un tel désastre, sans même prendre la peine de changer de nom n’est pas à la portée du moindre gadget high-tech. Pour faire oublier son explosif prédécesseur, le Galaxy Note 8 se devait d’être tout simplement impeccable. Pari réussi pour Samsung qui sans sourciller s’est permis de livrer un Note 8 dans la droite lignée de son ainé, les caprices de batterie en moins. Ecran bord à bord de toute beauté, capteur photo de très haut niveau et autonomie au sommet, voilà les trois ingrédients clés de la réussite de la phablette de Samsung. Sans oublier le stylet, le fameux stylet qui fait le bonheur de ses possesseurs et les bonnes blagues des possesseurs d’iPhone. 

>>> Lire : notre test du Samsung Galaxy Note 8

Image 14 : Le top des tops high-tech de 2017

Zelda & Mario : des stars au rendez-vous

C’est une chose de réussir une belle console, et cela a été salué un peu plus tôt dans cet article. Mais c’en est une autre de parvenir à proposer sur sa nouvelle console deux des meilleurs jeux de l’année. A ce titre, Nintendo réussit encore une fois un sacré tour de force et remettant à l’honneur deux figures bien connues de ses années fastes. Mario, emblème éternel du constructeur nippon et Link à travers un nouvel opus de Zelda qui restera parmi les meilleurs de la saga. Donner rendez-vous aux joueurs avec de telles promesses et les tenir mérite d’être salué. Le succès critique de ces deux titres s’est évidemment mué en succès commercial et il n’est donc pas étonnant de retrouver Zelda et Mario parmi les stars des cadeaux de Noël cette année… parfois accompagnés d’une nouvelle console au pied du sapin. 

Zelda Breath of the Wild : les secrets les mieux cachés du jeu culte

Image 15 : Le top des tops high-tech de 2017

iPhone X : le seul iPhone qui compte

Pour le dixième anniversaire de son smartphone, Apple avait mis la barre très haut. Un iPhone en édition spéciale pour accompagner les traditionnels iPhone 8 et iPhone 8 Plus. Mais surtout, Apple avait aussi mis la barre très chère avec un prix d’entrée à plus de 1150€. C’est que ça se mérite de faire parler un caca en animoji !

Passée la blague, force est de constater que cet iPhone X éclipse totalement les deux autres smartphones de la marque, il est LE véritable iPhone de l’année tant il surpasse les autres par son design et ses technos exclusives. La reconnaissance faciale Face ID bien sûr, mais aussi son écran HDR ou encore son double capteur photo qui comble tout le retard accumulé depuis des années face à la concurrence. L’iPhone X est une réussite en puissance et il se paye même le luxe de mieux se vendre que les modèles classiques de la Pomme.

[Test] iPhone X : le test de l’iPhone de tous les superlatifs

Image 16 : Le top des tops high-tech de 2017

Ecouteurs full wireless : Apple sonne la charge

Ils ne sont pas nés en 2017 mais ont attendu cette dernière année pour véritablement exploser sur le devant de la scène. Les casques « full wireless », entendez sans aucun fil, sont la nouvelle coqueluche des produits audio. Une fois n’est pas coutume, c’est d’Apple que vient la « révolution ». Non pas que la marque à la pomme ait inventé le principe du sans-fil (Braggi, Samsung et Jabra étaient déjà passés par là) mais ce sont bien les AirPods malgré leur design pour le moins douteux qui ont permis à la technologie de connaître un coup de booster. Conséquence immédiate : les spécialistes de l’audio annonçaient tour à tour l’arrivée de leur casque Full Wirelless. Et le sans-fil trouvait également écho dans le sport avec Jaybird et ses Run qui reprenaient la même recette. Et si 2018 marquait (enfin) leur baisse de prix ?