Accueil » Dossier » Le top high-tech de 2016

Le top high-tech de 2016

Image 1 : Le top high-tech de 2016

iPhone SE

Sorti en avril dernier, l’iPhone SE a fait l’effet d’une bombe. Plutôt que proposer une version allégée à la configuration datée, Apple a réutilisé les composants de son iPhone 6s, qui était encore son modèle haut de gamme à ce moment-là. Processeur, mémoire vive, capteur photo principal, tout est identique, ou presque.

Seul le capteur secondaire est plus faible et son design celui des iPhone 5/5s. Une diagonale plus petite donc, mais diablement puissante. Proposé à partir de 489 € à sa sortie, il n’en fallait pas plus pour enterrer prématurément les iPhone 6 et 6 Plus. L’iPhone SE est à ce jour le meilleur rapport qualité/prix qu’ai jamais lancé Apple.

>>> [Test] iPhone SE : faut-il craquer pour l’entrée de gamme d’Apple ?

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Apple iPhone SE 16 Go

456€ > Amazon

Image 4 : Le top high-tech de 2016

NES Classic Mini

Annoncée en juillet 2016, la Nes Classic Mini a fait un véritable tabac à sa sortie en novembre dernier. La petite console permet de retrouver une petite partie de la logithèque de la NES de Nintendo, et de jouer à des titres culte comme The Legend of Zelda, Super Mario Bros, Castlevania ou Final Fantasy. Le tout sur un téléviseur moderne via une simple prise HDMI (pas besoin d’adaptateur).

>>> [Test] NES Classic Mini : on craque pour la console rétro ?

La console a connu un tel succès à son lancement, que tous les fans n’ont pu être servis. Les spéculateurs ont commencé à la vendre plus du double ou du triple de son prix initial, mais fort heureusement, Nintendo a fini par réalimenter les boutiques et les magasins en ligne. La console devrait donc se trouver sous le sapin de Noël de tous les fans de retrogaming, mais aussi de celles et ceux qui souhaitent découvrir les plus gros hits des années 80. A quand la version Super NES ?

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Nintendo NES Classic Mini

140€ > Amazon

Image 7 : Le top high-tech de 2016

Stranger Things

S’il y a une série que personne n’attendait, mais qui a fait un véritable carton cette année, c’est bien Stranger Things. La série se déroule dans les années 80 et reprend d’ailleurs tous les codes des films de l’époque. De quoi faire vibrer la corde des plus nostalgiques, mais pas seulement : si le scénario n’a rien de révolutionnaire, Stranger Things est une série captivante et remarquablement bien filmée. Netflix a eu le nez fin en réalisant et diffusant ce show TV, et s’est empressé d’ailleurs d’annoncer une suite, prévue pour 2017. 

>>> Stranger Things : comment la série Netflix est devenue un phénomène

Image 10 : Le top high-tech de 2016

LiveBox v4

Bien que deux nouvelles box soient sorties cette année chez SFR (Zive et SFR Box Plus), c’est surtout du côté d’Orange que tout s’est joué. Sa nouvelle LiveBox Play est incontestablement la plus puissante du marché, elle qui est capable de quasiment tout décoder (même les fichiers 4K) et d’offrir un très grand nombre de services et d’applications. Et même si Orange n’est pas toujours bien placé au niveau tarifaire, l’opérateur a fait quelques efforts pour proposer régulièrement des offres à moins de 30 euros / mois la première année de souscription (rappelons au passage que les autres opérateurs, à l’exception de Bouygues, ont dans le même temps augmenté certains de leurs tarifs).

>> Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box ?

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Orange LiveBox v4

19,99€ > Orange

Image 13 : Le top high-tech de 2016

Deadpool

Alors que les films de super-héros commencent à tous se rassembler, un véritable OVNI cinématographique s’est abattu cette année. Deadpool, le plus irrévérencieux et décalé des personnages de comics. Le film de Tim Miller, qui ne brille pas par son scénario (il faut bien l’avouer), est pourtant exultant à l’extrême. C’est drôle, haletant, à contre-courant de tout ce qu’on a pu voir sur grand écran depuis des années… En un mot : jouissif. Au final, le film aura rapporté plus de 780 millions de dollars et est devenu le film de la franchise X-Men le plus rentable de tous les temps. Bien entendu, une suite est attendue et devrait être réalisée d’ici 2018.

>> Deadpool : tout savoir sur le plus déjanté des super-héros Marvel

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Deadpool (Blu-ray)

10,99€ > Amazon

Image 16 : Le top high-tech de 2016

Rosetta

La mission spatiale Rosetta, lancée en 2004, aura connu cette année une fin mémorable. La sonde avait réussi le pari en 2014 de déposer un petit appareil sur la comète 67P Churyumov-Gerasimenko. Après avoir récolté moult données sur la comète et rempli parfaitement son office, la mission spatiale a été finalement arrêtée  le 30 septembre dernier. La sonde et son atterrisseur ont été désactivés et sont accrochés à comète. Ils poursuivent donc leur voyage interplanétaire sans plus rien émettre, mais emportent avec eux un disque sur lequel sont gravés des textes rédigés dans un millier de langues.

>> NASA : 14 images du tourisme spatial

Image 17 : Le top high-tech de 2016

Westworld

HBO, la chaîne qui a notamment produit à la télévision la série à succès Game of Thrones, a encore frappé un grand coup en 2016 avec Westworld. Adaptation d’un livre de Michael Crichton, qui avait déjà donné un long-métrage en 1973, la série nous plonge dans un futur où les robots sont dotés d’une intelligence artificielle qui leur permet de devenir les hôtes d’un parc d’attraction plus vrai que nature. Nous suivons donc l’aventure des personnage dans le Westworld, la partie du parc imitant un western. Sortie en cette fin d’année sur HBO, la série a très rapidement connu un très grand succès, tant par sa réalisation que par son scénario, et devrait connaître une deuxième saison très suivie.

>>> Séries TV 2016 : êtes-vous incollable ?

Image 20 : Le top high-tech de 2016

Galaxy A5

Malgré les déboires du Galaxy Note 7 à l’automne, Samsung n’a pas raté son année. Au premier trimestre, on découvrait ainsi la nouvelle gamme Galaxy Ax. À l’intérieur se nichait le Galaxy A5, qui s’est rapidement révélé être l’un des meilleurs rapport qualité/prix de 2016. Pour moins de 400 €, on a droit à un modèle de grande diagonale au design travaillé et plus puissant que la plupart de ses concurrents.

Le sceau de Samsung achève de lui donner ses lettres de noblesse, le dressant au panthéon des meilleurs mobiles de l’année. Une bien belle histoire quand on se souvient des débuts de la gamme Ax qui s’était complètement ratée en 2015. La réussite du modèle 2016 du Galaxy A5 a d’ailleurs nourri les espoirs sur son successeur qu’on devrait pouvoir découvrir au premier trimestre 2017.

>>> [Test] Galaxy A5 : un smartphone à 400 € qui a tout d’un grand

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Samsung Galaxy A5 2016

349€ > Boulanger

Image 23 : Le top high-tech de 2016

La montée de l’eSport

Cette année aura connu une mise en avant particulière de l’eSport en France. Des compétitions comme le Capcom Pro Tour, qui met à l’honneur Street Fighter, ou la PlayStation League, qui organise notamment des tournois sur FIFA, la discipline est sortie de l’ombre pour prendre de plus en plus d’importance auprès des joueurs comme du public. Récemment, le Paris Saint Germain, jusque-là surtout connu pour son équipe de football, a commencé à recruter des joueurs pour participer aux compétitions sportives, notamment sur FIFA. La Paris Games Week, plus grand salon français dédié au jeu vidéo, a également ouvert un son plus grand espace dédié à la compétition virtuelle depuis son lancement, où se déroulait notamment une étape de l’ESWC. Nul doute que l’eSport devrait encore grossir après le tremplin que 2016 lui a offert.

Image 24 : Le top high-tech de 2016

Le Bose QC35 et autres casques anti-bruit

Les casques proposant un système de réduction de bruit existent depuis bien longtemps, mais ils ont connu un véritable tournant en 2016 en entrant dans le (très) haut de gamme. C’est Bose, qui a été le premier à lancer les hostilités, avec son QC35 au début de l’été. La marque, connue pour la qualité de son antibruit, a frappé un grand coup avec un casque qui s’est toute de suite place comme une référence. Mais le concurrent Sony n’a pas mis longtemps à réagir avec son MDR-1000X, un casque haut de gamme proposant lui aussi un antibruit très performant sur un casque confortable.

Depuis, d’autres constructeur veulent s’y frotter à leur tour notamment Sennheiser, qui vient de sortir un PXC 550 de très bonne facture, avec là encore un antibruit de qualité. Tous ces casques, qui fonctionnent évidemment sans fil pour une autonomie dépassant la vingtaine d’heure, font donc le bonheur des amateurs de musique, bien qu’il faille encore passer la barrière du prix : entre 300 et 400 euros pour un casque de cette qualité, tout de même.

>>> [Test] Bose QC35 : faut-il craquer pour la star des casques anti-bruit ?

Image 27 : Le top high-tech de 2016

L’intelligence artificielle

Les robots animent les fantasmes de tous les fans de science fiction depuis des années, mais ils n’ont jamais été aussi proches de devenir une réalité, et sont même déjà parmi nous. Les scientifiques ont travaillé sur toutes sortes d’intelligence artificielles, notamment pour créer des voitures autonomes et autres robots domestiques. Mais la performance la plus impressionnante réalisée par une IA en 2016 reste la victoire d’AlphaGo, une IA créée par les laboratoires de Google DeepMind, qui a balayé tous les meilleurs joueurs du monde du jeu de Go dans des victoires écrasantes. Un exploit qui rappelle la victoire de Deep Blue aux jeux d’échecs en 1996, mais cette fois sur un jeu beaucoup plus complexe.

Image 28 : Le top high-tech de 2016

Doom

Après huit ans de développement, id Software nous a enfin gratifié de son reboot de Doom. Le presque père des FPS revient à ses fondamentaux. Faisant fi d’une partie des mécaniques du troisième volet de la saga, il s’impose comme un véritable défouloir moderne, puissant, violent et viscéral. Une machine qui renoue avec les sensations offertes par Doom et Doom II en leur temps. Un coup de Poker plutôt réussi qui fait de ce Doom une belle réussite de l’année 2016.

Image 31 : Le top high-tech de 2016

Overwatch

En 2016, les jeux de tir ont clairement été à l’honneur. Outre Doom, un autre FPS a également marqué les joueurs : Overwatch.

>>> Overwatch : 20 choses que vous ne saviez pas sur le phénomène du jeu vidéo

Pour la première fois, le studio Blizzard s’est essayé au jeu de tir par équipe, dans les pas d’Unreal Tournament ou Team Fortress. Annoncé à l’automne 2015, Overwatch est finalement sorti en phase définitive le 24 mai dernier. Avec 23 personnages jouables librement à condition d’avoir acheté le jeu, de nombreuses cartes et aucun contenu additionnel obligatoire pour pouvoir profiter de l’expérience de jeu complète (contrairement à un MOBA), le jeu a séduit plus de 20 millions de joueurs. Il s’est par ailleurs hissé durablement parmi les cinq jeux les plus regardés sur la plateforme de streaming Twitch aux côtés des cadors du genre : Hearthstone, League of Legends, DOTA 2 et Counter Strike.

Outre l’expérience de jeu et la variété des personnages, Overwatch présente également des particularités pour un jeu uniquement multijoueur. S’il n’existe pas de campagne solo, Blizzard a en effet prévu de nombreuses histoires racontant le passé des héros, qu’il s’agisse de courts-métrages d’animation ou de bandes dessinées. De quoi inspirer également la communauté qui a su s’emparer des personnages. En moins d’un an, avec près de 680 000 d’internautes, le subreddit dédié au jeu compte déjà davantage d’abonnés que ceux consacrés aux autres jeux Blizzard ou même Star Wars.

Image 34 : Le top high-tech de 2016

Canon 5D Mark IV

Quatre ans. C’est le temps que les amateurs de photographie auront dû patienter entre la sortie du 5D Mark III de Canon et son successeur, le très attendu EOS 5D Mark IV.

>>> [Test] Canon 5D MK IV : on a testé le reflex à New York !

Et c’est peu dire que le résultat a été à la hauteur des attentes. Comme toujours avec la gamme 5D, ce nouveau Mark IV est un modèle en termes de performances vidéo. Le boitier reflex de Canon est en effet capable de tourner des séquences en 4K à 30 images par seconde. Par ailleurs, grâce à la technologie Dual Pixel, l’appareil dispose d’un autofocus particulièrement efficace en vidéo en sélectionnant une zone de netteté à l’écran.

Outre son mode vidéo très efficace pour un reflex, la 5D Mark IV est surtout excellent en termes de rendu photo. Son capteur plein format permet de prendre des clichés de 30 mégapixels particulièrement nets et lumineux avec une qualité d’image pour le moins excellente avec un rendu colorimétrique très performant. Si l’on rajoute à cela une ergonomie bien pensée, des bonnes finitions et une mise au point automatique très optimisée, même avec un sujet en mouvement, on tient là l’un des meilleurs boitiers reflex de l’année.

Seul point noir sur ce bilan particulièrement reluisant : le prix. Comme la plupart des boitiers experts, le Canon EOS 5D Mark IV se monnaie en effet au prix fort, à plus de 3500 euros.

Image 3 : Le top high-tech de 2016

Canon 5D Mark IV

3453,90€ > Fnac

Image 37 : Le top high-tech de 2016

Pokémon Go

C’est incontestablement le plus gros succès jeu vidéo de l’année 2016, et il s’agit d’un jeu mobile. Sorti au beau milieu de l’été, en pleine période creuse, Pokémon Go a rapidement convaincu plusieurs millions de joueurs à travers le monde, se hissant par la même occasion en tête de l’App Store d’Apple et du Play Store de Google, avec 500 millions de téléchargements en deux mois. L’application, sortie en France plusieurs semaines après sa disponibilité aux États-Unis, a même permis à certains de découvrir comment installer des fichiers APK sur Android, ou changer sa localisation sur l’App Store.

>>> Pokémon GO : les plus gros opportunistes du phénomène de l’été

Six mois plus tard, même si le succès s’est quelque peu tari une fois la phase de découverte et l’excitation passée, le studio Niantic continue de faire vivre le jeu. Chaque semaine apporte son petit lot de nouveautés, qu’il s’agisse des Pokémon compagnon, de la refonte du radar, de l’accroissement du nombre de Pokémon présents dans les zones isolées ou, plus récemment, de l’arrivée de certaines créatures de la deuxième génération.

En 2017, nul doute que les joueurs les plus assidus de Pokémon Go continueront de profiter de l’application. Niantic a d’ores et déjà annoncé l’arrivée d’une centaine de Pokémon supplémentaires, mais également de modes de jeu très attendus : l’échange et le combat de Pokémon entre dresseurs.

Image 38 : Le top high-tech de 2016

Snapchat

Considéré à son lancement en 2011 comme une application de sexto par nombre de médias, Snapchat a réussi peu à peu à s’imposer comme l’application favorite des adolescents.

Il en aura fallu du temps à Snapchat pour s’imposer comme le nouveau réseau social de référence. Cependant, force est de constater que plus de cinq ans après sa première version, l’application fait désormais figure d modèle pour de nombreux concurrents, à l’image de Facebook. Après avoir tenté de racheter, sans succès, Snapchat pour 3 milliards de dollars, le réseau social de Mark Zuckerberg n’a eu de cesse de copier ses fonctionnalités avec les vidéos éphémères ou les masques 3D.

Dernier succès en date pour Snapchat, qui cherche désormais à séduire des utilisateurs plus âgés grâce à des partenariats médias sur sa fonction Discover en France, les Spectacles. Ces lunettes connectées, disponibles uniquement aux États-Unis, permettent aux utilisateurs de capturer des vidéos à la volée simplement avec un bouton, avant de les partager sur le réseau social. Un gadget qui a particulièrement séduit et qui montre bien qu’il faudra désormais compter sur l’entreprise, désormais baptisée Snap Inc

Image 39 : Le top high-tech de 2016

Le vinyle

Vieux briscard de l’industrie du disque, le vinyle ne veut pas rendre les armes. Jusqu’à il y a peu, seuls les passionnés continuaient d’écouter de la musique sur ce support antique. Mais la donne a changé.

Certains artistes contemporains sortent aujourd’hui leurs albums en format dématérialisé, en CD et également en vinyle. Sentant la tendance arriver, les constructeurs de platines se mettent au diapason. Cette année, c’est la marque Technics qui est revenue en force avec un produit majeur et haut de gamme, la SL-1200G, digne héritière de la mythique SL-1200.

Côté ventes aussi le monde de la musique a bougé jusqu’à même chavirer outre-Manche. En forte progression, les ventes de vinyles y sont parvenues à dépasser les ventes d’albums en ligne. C’est la première fois que les recettes du vinyle surpassent celle du téléchargement en ligne. 

>>> [Comparatif] Quelle est la meilleure platine vinyle ?