Accueil » Actualité » LEGO Zelensky et cocktails molotov : plus de 130 000€ récoltés pour l’Ukraine

LEGO Zelensky et cocktails molotov : plus de 130 000€ récoltés pour l’Ukraine

Citizen Brick a mis en vente des LEGO customisés du président Zelensky et de cocktails molotov afin de récolter des fonds pour venir en aide aux Ukrainiens. Une initiative couronnée de succès !

Image 1 : LEGO Zelensky et cocktails molotov : plus de 130 000€ récoltés pour l'Ukraine
L’initiative de Citizen Brick a eu une grosse caisse de résonance – Crédit : Citizen Brick

Plus de trois semaines après le début de l’invasion russe, les initiatives continuent de fleurir pour venir en aide au peuple assiégé. Necrosoft Games avait notamment lancé un pack vidéoludique à moins de 10 euros afin de soutenir l’Ukraine, levant près de 6 millions de dollars. Dans des proportions moindres, l’enseigne américaine Citizen Brick a également réussi à récolter une coquette somme pour aider les Ukrainiens.

Expert dans la customisation de LEGO, elle avait mis en vente une figurine à l’effigie du président ukrainien Zelensky (100 dollars) ainsi que des cocktails molotov en LEGO (10 dollars). Des armes de circonstance utilisées à foison par les locaux pour se défendre. Commercialisées le 5 mars dernier, ces deux pièces customisées se sont vendues comme des petits pains, nombre de personnes s’étant ruées sur le site pour se les offrir.

À lire > Netflix : une comédie avec le président ukrainien rejoint le catalogue

Les ventes de LEGO Zelensky explosent

Assez pour permettre à Citizen Brick de récolter près de 15 000 euros pour l’association Direct Relief qui achemine une aide médicale d’urgence aux Ukrainiens. Face à la forte demande, l’entreprise a pondu une seconde fournée de LEGO Zelensky et de cocktails molotov dans la foulée. En moins de 24 heures, toutes les pièces ont été vendues, permettant à l’enseigner d’amasser finalement plus de 145 000 dollars pour l’association. Soit plus de 130 000 euros !

« En raison de l’offre limitée de pièces nécessaires, nous ne pourrons pas en faire plus. Nous espérons que vous envisagerez plutôt de faire un don direct à Direct Relief ou à une autre association », souligne l’entreprise sur Facebook. Et de remercier la communauté pour sa « générosité ».

Parmi les autres élans de solidarité, citons également l’initiative de Tesla qui continuera à verser un salaire à ses employés ukrainiens s’ils partent au front. À l’inverse, les grandes entreprise continuent de boycotter la Russie, à l’instar de Netflix, Twitter, TikTok mais aussi des studios Disney et Warner, Apple, Puma, Nike et bien d’autres encore.