Accueil » Actualité » L’entrée en vigueur de la California Consumer Privacy Act aux États-Unis

L’entrée en vigueur de la California Consumer Privacy Act aux États-Unis

La Californie met en place sa première loi de protection des données des utilisateurs. Voici ce qui va changer pour les internautes.

La Californie marque l’entrée dans la nouvelle décennie en actant le Consumer Privacy Act, une solide loi de protection des données des utilisateurs. Cette loi, semblable à notre règlement général sur la protection des données de l’Union européenne (RGPD), impose une règlementation de l’utilisation des informations personnelles des internautes. La Californie est l’état le plus peuplé des États-Unis, avec 40 millions d’habitants, soit un Américain sur huit. Elle ne possédait jusqu’alors aucune réglementation de ce type.

Image 1 : L’entrée en vigueur de la California Consumer Privacy Act aux États-Unis

La CCPA s’appliquera aux entreprises basées en Californie. Elles devront avoir un chiffre d’affaires annuel d’au moins 25 millions de dollars, recueillir les données de plus de 50 000 utilisateurs, ou tirer la moitié de leur bénéfice financier de l’exploitation de ces données.

Quels changements pour les consommateurs ?

À partir d’aujourd’hui les internautes auront le droit de voir quelles informations sont collectées et de fournir leur approbation. Ils pourront également choisir de supprimer ces données et de quitter les services qui vendent leurs informations à des tiers. Concrètement, ils seront renseignés via des bannières de l’existence de cookies suivant leurs actions sur un site internet. Enfin, ils pourront dorénavant poursuivre en justice les entreprises mettant en danger leurs informations personnelles.

Wyze : une fuite de données expose les informations personnelles de millions d’utilisateurs

À une époque où les scandales de fuite de données se succèdent, mettre en place des lois de régulation et de protection est essentiel. Mais par-dessus tout, les utilisateurs doivent s’informer. Quand vous acceptez les conditions générales d’un site, vous acceptez peut-être sans le savoir de partager vos données avec d’autres applications. Pour le moment le texte de loi n’est pas encore finalisé et il devrait être publié dans les six prochains mois. La loi sera appliquée à partir du 1er juillet. Il reste à voir de quelle manière elle sera mise en œuvre et quels seront les moyens déployés. En 2020, les États-Unis vont-ils commencer à prendre la vie privée au sérieux ?

Google aurait accès aux données de santé de millions d’Américains à leur insu

Source : wired