Accueil » Dossier » Leopard contre Vista : le comparatif

Leopard contre Vista : le comparatif

1 : Leopard vs. Vista 2 : Interface : Aqua contre Aero 4 : La gestion des e-mails 5 : Naviguer sur Internet 6 : Time Machine plus fort que Shadow Copy 7 : Leopard vs. Vista : deux OS au coude à coude

Le Finder mieux que l’Explorateur ?

Comparatif Leopard VistaDans Leopard, de nombreuses améliorations ont été apportées au Finder, l’équivalent de l’Explorateur de fichiers de Windows. Première amélioration de taille, la barre latérale a été réorganisée en catégories, comme dans iTunes. Cela la rend bien plus claire, mais tout de même encore incomplète, puisque l’arborescence exhaustive du disque dur n’y est pas accessible. On pourra fort heureusement la personnaliser en y ajoutant des raccourcis. L’affichage par colonne rattrape quelque peu cette lacune, en affichant cette fameuse arborescence.

Comparatif Leopard VistaMais les deux nouveautés qui sautent aux yeux sont Cover Flow et Quick Look. La première technologie permet de naviguer dans ses fichiers comme dans iTunes. Vraiment très utile pour les images ou les documents, car un aperçu est visible dans l’icône, elle le sera donc moins pour une navigation dans de simples dossiers.

Quick Look est par contre incontournable puisqu’il autorise une visualisation de presque n’importe quel type de document, sans avoir à ouvrir l’application. Cela concerne ainsi aussi bien les documents Office (utile quand on connaît Comparatif Leopard Vistala lenteur de l’émulation d’Office 2004) que les fichiers PDF, MPG, PSD ou MP3. Ces derniers sont même lisibles par lot, on en arriverait presque à se passer de lecteur audio. Pour les autres applications non prises en charge, Brian Croll, représentant d’Apple USA, nous a assuré qu’un programme permettra aux éditeurs de développer leur propre plug-in.

L’Explorateur Windows bien plus sérieux

Comparatif Leopard VistaDu côté de Vista, autant oublier tout de suite le fun. L’Explorateur est visuellement bien plus rustre que le Finder de Mac OS X. Ici, point de vue par colonne ou via un mode Cover Flow. On ne trouvera pas non plus d’aperçu rapide tel que Quick Look et c’est bien dommage.

Pourtant, on ne peut s’empêcher de penser que le déplacement de fichier dans Windows est bien plus pratique. Cela est notamment dû à la présence de l’arborescence de tout le contenu du disque dur dans la barre latérale. Bien entendu, cet enchevêtrement de niveaux et sous niveaux est peu esthétique et relativement troublant lors des premières utilisations, mais il présente le mérite d’être exhaustif. Autre avantage, l’option couper un fichier pour le coller ailleurs est bel et bien présente, alors que Mac OS ne permet que de le copier, l’original restera donc à sa place ou devra être supprimé à la main. Enfin, le renommage par lot n’est lui aussi possible que dans Vista.

Comparatif Leopard VistaComparatif Leopard Vista

Deux philosophies s’affrontent donc encore une fois dans ce domaine. Comme souvent Apple privilégie l’innovation et l’esthétique avec respectivement Quick Look et Cover Flow. Microsoft se cantonne à relooker son Explorateur qui reste globalement le même depuis des années, mais avec de vrais avantages lors d’une utilisation intensive.

Sommaire :

  1. Leopard vs. Vista
  2. Interface : Aqua contre Aero
  3. Le Finder mieux que l’Explorateur ?
  4. La gestion des e-mails
  5. Naviguer sur Internet
  6. Time Machine plus fort que Shadow Copy
  7. Leopard vs. Vista : deux OS au coude à coude