Accueil » Actualité » Les analystes donnent leur avis sur la Xbox 360 au Japon

Les analystes donnent leur avis sur la Xbox 360 au Japon

La toute dernière console de Microsoft doit faire son entrée sur le marché japonais dans moins de deux jours, et déjà les esprits bouillonnent quant à ce lancement au succès plus qu’improbable.
Alors que la firme de Redmond, qui veut à tout prix faire effacer l’échec de sa première console dans l’archipel, vise le million de consoles vendues le plus vite possible (rappelons que la première console, qui y est vendue depuis environ 4 ans, n’a pas encore atteint les 500 000 à l’heure actuelle), les analystes et autres experts craignent que la nouvelle génération connaisse un manque de popularité similaire auprès des joueurs nippons, qui restent les plus exigeants du globe en matière de jeux vidéos…

La Xbox 360 va devoir se brider les yeux

Selon les experts, les ruptures de stock que connaissent les États-Unis et l’Europe ne se reproduiront pas au Japon, contrairement à ce qu’espère secrètement la firme de Redmond.
La console s’apprête à faire son entrée sur le territoire japonais avant la fin de la semaine, mais il semblerait selon certains que les joueurs locaux ne lui portent pas le même intérêt que le reste du Monde, qui s’arrache la console parfois au prix de l’or.
« Personne (qu’il s’agisse des clients ou des développeurs) ne nous a parlé de la Xbox 360 récemment, alors qu’elle ne sort que dans deux jours », affirme Nobuyuki Kawamata, analyste au Tokai Tokyo Research Center.
Il ajoute que le fait que la console soit livrée au Japon en très petite quantité pour sa sortie (seulement 200 000 consoles selon les estimations, ce qui est près de deux fois moins que l’Europe) et surtout sans Dead or Alive 4 et Enchant Arm, deux jeux japonais très attendus, n’arrangera pas les choses.
Pour finir, revenons sur les résultats d’une étude réalisée lors du Tokyo Game Show 2005, qui s’est tenu au mois de septembre, affirmant que 23 % des participants du salon s’avouaient intéressés par la Xbox 360, contre 20,9 % pour la Revolution de Nintendo.
Les deux consoles voyaient leur intérêt réduit par l’écrasante majorité tournée à 70 % vers la PS3, de Sony…

Source : GameSpot