Accueil » Actualité » Les cassettes et les vinyles se sont très bien vendus en 2018

Les cassettes et les vinyles se sont très bien vendus en 2018

Image 1 : Les cassettes et les vinyles se sont très bien vendus en 2018

Le streaming est devenu si courant qu’on en oublie parfois qu’il existe encore d’autres supports pour écouter de la musique. On apprend ainsi que les ventes de vinyles et de cassettes aux États-Unis ont encore connu une croissance à deux chiffres en 2018. Les ventes ont crû de 16 % en moyenne, pour les deux supports.

>> En 2018, le streaming représente 75% des revenus de l’industrie musicale

Si ces chiffres font un peu pâle figure à côté des 42 % de croissance du streaming musical, ils dénotent pourtant un véritable regain d’intérêt pour ces antiques méthodes d’enregistrement. Avec 9,7 millions de disques vinyle et près de 120 000 cassettes vendus, on ne peut effectivement pas parler d’un « boom », mais on peut aussi affirmer que les supports analogiques sont loin d’être morts.

Les observateurs font cependant remarquer que cette « bonne santé » est due à la vente de vieux albums. Parmi les meilleures ventes en vinyle se sont donc les albums des Beatles, de Pink Floyd ou encore de Michael Jackson qui remportent le plus grand succès. Les ventes de CD sont quant à elles toujours en baisse. En effet, ce support ne possède pas l’attrait rétro des cassettes ou des 33 tours. Bien qu’il s’en soit vendu plus de 60 millions d’unités cette année, les chiffres sont constamment en baisse (-15 % en 2018), contrairement aux supports analogiques.