Accueil » Actualité » Les jeunes : tous des pirates ?

Les jeunes : tous des pirates ?

La BBC vient de diffuser une interview de plusieurs experts en sécurité sur Internet, qui dévoile que selon eux, de plus en plus de jeunes internautes se tournent vers des activités de piratage et dans des activités malveillantes.

Cette tendance, qui commencerait de plus en plus tôt chez les adolescents, pourrait à terme devenir un réel problème selon ces mêmes experts, pour leur avenir d’une part, et pour la sécurité en général sur Internet de l’autre.

Pirates en herbe

« Je vois dans les forums de discussion sur le piratage de plus en plus d’enfants de onze ou douze ans s’échanger des numéros de cartes de crédit et des outils pour créer des logiciels malveillantsLogiciel procédant à des actes de malveillance touchant l’ordinateur sur lequel il est installé.
Le malware est le terme générique pour regrouper tous…
»
, annonce Christopher Boyd, directeur de l’entreprise spécialisée en sécurité FaceTime Security. Autrefois réservées à une élite qui travaillait dans l’ombre, les pratiques de piratage, hacking, cracking et autres dérivés deviennent de plus en plus répandues auprès des internautes en mal de challenge. Et ils seraient donc de plus en plus jeunes à s’intéresser à ces pratiques, d’abord pour contourner les protections d’un jeu vidéo, ensuite, pour certains, pour mettre leur talent à l’épreuve et tenter de voler des données confidentielles ou de créer un logiciel malveillant.

« Ils sont souvent incapables de programmer correctement un logiciel malveillant ou de créer une page Web frauduleuse. Nous voyons fréquemment des cas où des adolescents ont réussi à compromettre la sécurité de leur propre ordinateur en l’infectant avec un virus qu’ils venaient de concevoir », explique Kevin Hogan, directeur des équipes de sécurité de Symantec. Beaucoup moins tendre avec ces hackers en herbe, il explique surtout que ceux-ci lancent rarement des attaques efficaces sur Internet, et ont tendance à laisser des traces qui permettent de les identifier facilement.

  • Hacking : les 15 plus gros piratages de l’histoire