Accueil » Dossier » Les logos high-tech, c’était mieux avant

Les logos high-tech, c’était mieux avant

Image 1 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

IBM

A l’origine, IBM se nommait Computing-Tabulating-Machine Company, ou plus simplement CTR. Créée en 1911, cette entreprise est le résultat de la fusion de Computing Scale Company, spécialisée dans les appareils de calcul et d’International Time Recording, fabricant de pointeuses. Ce n’est qu’en 1924 que CTR est renommé en Internation Business Machines, l’IBM que nous connaissons encore aujourd’hui.

Image 2 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Canon

En 1930, Goro Yoshida et son beau-frère, Uchida Saburo, créent Precision Optical Instruments Laboratory au Japon. Quatre ans plus tard, ils fabriquent leur premier appareil photo. Ils lui donnent le nom de Kwanon, d’après le Kwanon, Bodhisattva bouddhiste de la miséricorde. À cette époque, le logo de la marque affiche une image de Kwanon entouré de 1000 armes et flammes. C’est en 1935 que les dirigeants de la société décident de changer le nom en Canon, un terme plus générique qui implique également une notion de précision qui leur est chère.

Image 3 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Ericsson

A son origine, Ericsson est un magasin de réparation d’équipements télégraphiques. Créé en 1876, c’est en 1878 que son propriétaire, Lars Magnus Ericsson, décide de fabriquer et vendre du matériel téléphonique. Le logo que nous connaissons actuellement ne date que de 1982.

Image 4 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Nokia

En 1865, un ingénieur finlandais, Fredrik Idestam, se lance dans la fabrique de papier. Juste à côté d’une de ses usines se trouve une rivière nommée Nokianvirta. Sa société prend alors le nom de Nokia Ab. Le premier logo représente ainsi la rivière adjacente via une tête de poisson. Ce n’est qu’à partir des années 60 que Nokia commence à toucher à l’électronique en fabricant des téléviseurs. Par la suite, la firme comprend le potentiel de la téléphonie mobile si elle peut être abordable. La grande histoire du « Connecting people » peut commencer.

Image 5 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Nintendo

Nintendo n’a pas toujours conçu des consoles de jeux. Fondée en 1889, c’est une entreprise familiale japonaise qui produisait des cartes à jouer, les Hanafuda. Ce n’est qu’en 1970 que Nintendo s’est adapté au marché et s’est lancé dans les jeux vidéo. Le premier logo de la marque est en fait son nom en japonais : Nintendo Koppai !. Ce dernier se traduit par « laissons les dieux en décider », une sorte d’expression de confiance.

Image 6 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Samsung

Samsung est une entreprise coréenne datant de 1938. Jusqu’en 1992, son logo était en rapport avec son nom. En coréen, le mot « samsung » peut se traduire par « trois étoiles ». Le mot « trois » signifie la grandeur, la puissance et le nombre alors que les étoiles représentent l’éternité. Dès lors, de 1938 à 1992, on pouvait retrouver ces trois étoiles sur les logos de Samsung. Ce n’est qu’à partir de 1993 qu’elles disparurent au profit de l’ovale bleu entourant la marque, logo encore utilisé actuellement.

Image 7 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Kodak

En 1892, est créé Eastman Kodak Company of New York, du nom de son président, George Eastman. C’est la première entreprise à inclure son nom dans un symbole visuel vers 1907, selon les dires de Kodak. Son logo a subi cinq modifications. Il est longtemps resté attaché au rouge et au jaune orangé. Ce n’est que depuis 2006 qu’il ne porte plus que le nom « Kodak » en rouge.

Image 8 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Xerox

Xerox est né en 1906 sous le nom de The Haloid Photographic Company. À l’époque, cette société concevait du papier et des équipements photographiques. Ce n’est qu’en 1958 que le nom de la compagnie fut changé en Haloid Xerox puis en Xerox en 1961.

Image 9 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Acer

Créé en 1976, Acer porta tout d’abord le nom de MultiTech. À l’époque, cette entreprise taïwanaise distribuait des composants électroniques. Par la suite, elle produisit des clones d’Apple II jusqu’à entrer sur le marché des IBM PC compatible en 1987. Ce n’est qu’à ce moment-là que MultiTech devint Acer.

Image 10 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Firefox

En 2002, Mozilla montait sa suite de logiciels de navigation Internet nommée m/b pour mozilla/browser. Pour les premiers tests publics, le programme fut nommé Phoenix et fut attaché à un logo représentant le célèbre Oiseau de feu. Mais voilà, le nom du être changé en raison des droits que possédait Phoenix Technologies. Dès lors, il fut remplacé par Firebird. Néanmoins, ce dernier ne convainc pas tout le monde à cause du rapprochement qui pouvait être fait avec Firebird database server, une base de donnée open source. Le nom définitif fut donc trouvé, Firefox, ainsi qu’un nouveau logo qui n’a quasiment pas évolué depuis.

Image 11 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Fujfilm

L’entreprise japonaise Fujifilm créée en 1934 avait choisi comme premier logo son nom avec en toile de fond le Mont Fuji, point culminant du Japon. Il a ensuite évolué en adoptant la couleur rouge et en abandonnant le Mont Fuji. Le dernier en date remonte à 2006. Fujifilm le commente d’ailleurs en expliquant qu’ils ont conservé la couleur rouge, expression de sa détermination de poursuivre les innovations.

Image 12 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Google

Google ne s’appelle pas Google ! C’est la surprise que l’on a lorsque l’on effectue des recherches sur la firme de Mountain View. Aujourd’hui, diversifié dans la téléphonie, les tablettes et le Cloud, Google a débuté en tant que moteur de recherche. Larry Page et Sergey Brin, étudiants à Stanford, ont un projet de système permettant de remonter les liens Internet en sens inverse : Backrub. Ce n’est qu’en 1997 lors du dépôt du nom de domaine qu’ils changent ce nom pour passer à Google.

Image 13 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Apple

Le premier logo d’Apple n’a jamais été utilisé. Dessiné par Ron Wayne, il fut jugé trop compliqué pour communiquer clairement, difficile à reconnaître et surtout à reproduire. Au final, il sera remplacé par la célèbre pomme croquée. Celle-ci fut tout d’abord emplie de multiples couleurs. Steve Jobs voulait humaniser Apple en donnant un côté chatoyant à son logo et aussi montrer que les ordinateurs Apple affichaient en couleurs.

Image 14 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Amazon.com

Monté en 1995, Amazon.com est un pilier de la vente en ligne. Depuis sa création, son logo a subi deux refontes en 1998 et en l’an 2000. Si au départ, Amazon misait tout sur une iconographie, il s’est rapidement ravisé pour mettre plutôt en avant son nom, sa marque, sans doute dans un souci d’impact sur le consommateur.

Image 15 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Palm

Palm est une société qui débuta en 1992 par concevoir des PDA pour le grand public. Son premier logo représente sobrement son initial en pointillés sous-titré de la mention « Palm Computing Plateform ». Ce logo d’un autre âge resta inchangé jusqu’en 2000 où seule la marque « Palm » fut retenue. Désormais, elle est accolée à celle d’HP qui a racheté l’entreprise en 2010.

Image 16 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Aol

Le logo d’America Online a quelque peu évolué depuis la création de la société en 1983. Au fil du temps, le nom s’est compressé pour devenir AOL. Ajoutons que le triangle enfermant un cercle a disparu sur le dernier logo. Certains font d’ailleurs le rapprochement entre ce triangle et le haut de la pyramide d’un billet de 1 dollar, le cercle d’AOL représentant l’oeil qui se trouve sur la pyramide, symbole des illuminatis, selon eux.

Image 17 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

France Télécom

Bien que le premier logo Télécommunications soit apparu en 1980 sur des cartes magnétiques, ce n’est que quelques années plus tard que France Télécom fut fondée. Ainsi, ce n’est qu’en 1988 que l’opérateur historique arbore son premier logo. Depuis cette année-là, il a été modifié en 1993 et en 2000 où il affiche la couleur d’Orange après le rachat du groupe britannique de télécommunications. Le nom et le logo d’Orange devraient d’ailleurs bientôt remplacer ceux de France Télécom à la tête de la société.

Image 18 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Adobe

Le premier logo d’Adobe n’a pas grand-chose d’extraordinaire, mis à part qu’il a été dessiné par Marva Warnock, la femme de l’un des cofondateurs d’Adobe, John Warnock. Conçu en 1982, il fut changé une première fois en 1990, puis en 1992. Le logo actuel reprend d’ailleurs le design du « A », glyphe utilisé  dans le premier logo.

Image 19 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Windows

Le logo du système d’exploitation de Microsoft est tout simplement la mise en image de son nom. Une fenêtre sur l’informatique, voilà ce que propose Microsoft avec son système. Contrairement à Apple, la firme de Bill Gates a tenu quatre ans (1985-1989) avant d’incorporer de la couleur à son logo. Dès lors, cette fenêtre s’est peu à peu estompée jusqu’à devenir le logo épuré actuel.

Image 20 : Les logos high-tech, c'était mieux avant

Packard Bell

Packard Bell ne produit de l’informatique grand public que depuis 1986 où son nom a été racheté par un groupe d’investisseurs israéliens. Auparavant, il s’agissait d’un fabricant de radios. Créé en 1926, son nom provient des noms de ses fondateurs : Leon S. Packard et Herbert A. Bell. Au fil des années, l’entreprise californienne, à l’époque, se diversifia en concevant des appareils électroniques militaires, des téléviseurs ou encore l’un des premiers ordinateurs : le PB 250, sorti en 1961.