Accueil » Actualité » Les MacBook Pro avec Touch Bar interdits en examen

Les MacBook Pro avec Touch Bar interdits en examen

Image 1 : Les MacBook Pro avec Touch Bar interdits en examenCertains étudiants en droit espéraient tricher avec la Touch Bar mais leur projet est tombé à l’eau après la décision de nombreux États américains d’interdire les MacBook Pro dans les salles d’examens. À défaut d’autres ordinateurs portables, ils ont dû utiliser un vieux stylo pour ne pas rentrer bredouilles.

La fonctionnalité de frappe prédictive de la Touch Bar favorisait les candidats et pouvait être apparentée à une forme de triche selon Examsoft. Cette barre tactile avec un écran OLED est présente sur les MacBook Pro. Elle est destinée à remplacer les certaines touches traditionnelles d’un clavier tout en permettant l’affichage de notification selon les logiciels utilisés.

La Touch Bar en cause

Examsoft est spécialisée dans la conception de logiciel dans le domaine scolaire et possède une plateforme Cloud pour administrer un examen. Ses programmes anti-triche sont installés sur les ordinateurs portables avant les examens bloquant tout accès à d’éventuels documents « antisèche ».

Cependant, certains États comme la Caroline de Nord acceptent encore les MacBook sous réserve que les étudiants désactivent la fonctionnalité de frappe prédictive. D’autres États comme New York ont définitivement interdit ces appareils. En effet, les logiciels d’Examsoft ne sont pas encore capables de bloquer la Touch Bar qui peut servir d’écran secondaire.

> > > Lire aussi MacBook Pro avec Touch Bar : que vaut le MacBook Pro de 2016 ?