Accueil » Actualité » Les non dégroupés grognent chez Free

Les non dégroupés grognent chez Free

Voici plusieurs mois que certains utilisateurs de Free se plaignent constamment de leur connexion, assez stable quand il s’agit de surfer ou de lire ses mails, mais beaucoup plus lente, voire inutilisable lorsqu’il faut effectuer des taches toutes simples comme dialoguer sur MSN, utiliser un serveur FTP ou jouer en ligne.
La plupart des connexions ADSL, même non dégroupées, sont pourtant censées permettre aisément ce genre d’utilisation, les utilisateurs constatant le problème sont pourtant de plus en plus nombreux.
Dernièrement, ces mêmes utilisateurs ont vraiment commencé à agir, apprenant que Free aurait en réalité “bridé” les lignes non dégroupées afin de limiter la consommation de bande passante utilisée par celles-ci.
Une pétition en ligne a été lancée…

Cela dure depuis le mois d’août 2005, date à laquelle les premiers problèmes auraient été rencontrés par les freenautes.
Dès que l’utilisation de sa connexion Internet non dégroupée chez Free sort de l’utilisation classique surf/mail, cela devient lent, à la limite de l’utilisable, c’est du moins ce que rapportent les nombreux abonnés à Free victimes de ce problème.
Malgré une première pétition lancée et envoyée à Free en 2005, le fournisseur d’accès n’avait pas réagi et n’avait fourni aucune réponse aux plus de 2 000 signataires.
Aujourd’hui, et devant le silence de Free ainsi que son absence de réaction face à ce problème estimé gênant, une nouvelle pétition a été mise en ligne au à l’aide d’un site Internet dédié à cette cause.
Cette nouvelle pétition demande maintenant un geste commercial sur les 5 derniers mois, un délai de rétablissement ainsi que l’annulation des frais de résiliation pour les clients lésés.
Free n’a toujours pas publié de communiqué officiel à l’heure actuelle concernant ce problème, et la Hotline ainsi que le service courrier disent n’avoir aucune information à ce sujet.
Néanmoins, la pétition compte déjà près de 2 700 signataires, et de nouveaux arrivent chaque jour, montrant bien qu’un manque de réaction de la part de Free provoque de nouveaux mécontents.

Source : Free, la pétition