Accueil » Actualité » Les oublis de Shazam, c’était pour la bonne cause

Les oublis de Shazam, c’était pour la bonne cause

Image 1 : Les oublis de Shazam, c'était pour la bonne cause

Le mois dernier, afin de sensibiliser ses utilisateurs britanniques à la maladie d’Alzheimer, Shazam a modifié, le temps d’une journée, son application mobile. L’application se comportait alors comme une personne souffrant des syndromes de la maladie, ayant du mal à se rappeler des titres recherchés.

 C’est dans le cadre d’un partenariat avec l’organisation britannique Alzheimer’s Research UK que Shazam a modifié, durant une journée en avril dernier, le comportement de son application lorsque ses utilisateurs recherchaient un morceau de musique qui était joué près d’eux. L’idée de ce partenariat était alors de simuler la réaction d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer dans l’application afin de sensibiliser les utilisateurs aux symptomes et les inciter à donner à l’organisation qui lutte contre la maladie à travers la recherche. Lorsque la recherche d’un morceau était lancée, plutôt que donner le titre, Shazam expliquait connaître le titre sans parvenir à le retrouver précisément. Les développeurs ont ainsi ajouté plusieurs phrases comme « Ça me dit quelque chose », « J’aurai juré que … » ou « Je sais que la connais ». Par ailleurs, après avoir finalement donné le titre du morceau, Shazam affichait, sous forme de publicité en bas de l’écran, un lien vers l’organisation Alzheimer’s Research UK pour les inciter à faire une donation.

Selon une vidéo faisant le bilan de cette campagne de sensibilisation, la campagne a permis d’afficher le lien, en une journée, plus de 2 millions de fois au sein de Shazam, avec plus de 5000 visiteurs ayant visité la page de donation. On ignore cependant combien, parmi ces 5000 visiteurs, on effectivement fait une donation à Alzheimer’s Research UK.

The day Shazam forgot case study