Accueil » Dossier » Les plus gros flops high-tech de 2010

Les plus gros flops high-tech de 2010

1 : Google Buzz 2 : Carte Musique Jeune 3 : Apple Ping 4 : Google TV 5 : Téléviseurs 3D 7 : Nexus One

Bada

Image 1 : Les plus gros flops high-tech de 2010Le Samsung Wave sous Bada OSQuelle légitimité pour Bada dans un marché des systèmes d’exploitation mobiles dominé par iOS, Android ou BlackBerry OS ? L’OS mobile de Samsung reste un mystère tant il n’est pas entièrement assumé par son concepteur.

Bada n’est pas à proprement parler un échec. En 2010, le Coréen a écoulé 5 millions de téléphones équipés de l’OS. Selon lui, il existe désormais 10 000 applications compatibles Bada pour 50 millions de téléchargements. 

Un OS pas assumé ?

Toutefois, cela mérite d’être relativisé tant Samsung part de loin. Ses concurrents ont une réelle avance sur le constructeur qui persiste pourtant à ne pas équiper toute sa gamme de Bada. Si 5 millions d’exemplaires se sont vendus, c’est essentiellement dû au succès du Wave généralement commercialisé à un euro par les opérateurs. Les consommateurs n’achètent pas des téléphones Bada parce qu’ils ont envie d’utiliser ce système d’exploitation, mais parce qu’ils ne sont pas chers.

Le vrai flop, vient du fait que si Samsung avait réellement envie d’imposer son OS, tous les smartphones de sa gamme tourneraient sur Bada. Cela éviterait au constructeur de mettre en avant des mobiles équipés d’OS concurrents comme le Galaxy S équipé d’Android. Une stratégie qui laisse à penser que Bada est avant tout une démonstration technologique de Samsung, qu’une réelle perspective à long terme.

Sommaire :

  1. Google Buzz
  2. Carte Musique Jeune
  3. Apple Ping
  4. Google TV
  5. Téléviseurs 3D
  6. Bada
  7. Nexus One