Accueil » Actualité » Snapdragon 8 Gen 1 : mis à l’amende par l’iPhone 13 Pro dans les benchmarks

Snapdragon 8 Gen 1 : mis à l’amende par l’iPhone 13 Pro dans les benchmarks

Le Snapdragon 8 Gen 1 est la première puce pour smartphone de Qualcomm fabriqué selon un processus 4 nm. Elle s’appuie sur un GPU de la série Adreno 700 entièrement repensé.

L’unité centrale de traitement du Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 est fabriquée selon un processus de fabrication plus moderne et est basée sur les conceptions Cortex actuels d’ARM. Qualcomm divise l’unité centrale en trois clusters, mais chaque cluster offre des vitesses modestement améliorées par rapport au Snapdragon 888 et Snapdragon 888+.

Snapdragon 8 Gen 1- Crédits : Qualcomm
Snapdragon 8 Gen 1- Crédits : Qualcomm

Qualcomm nous a annoncé un Snapdragon 8 Gen 1 survitaminé. Le CPU devrait afficher une amélioration des performances allant jusqu’à +25% par rapport au Snapdragon 888. Le GPU promettrait lui d’être jusqu’à 30% plus performant que la partie graphique du Snapdragon 888. Et même jusqu’à 60% plus rapide dans l’API graphique Vulkan. 

A lire > Quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2021 (Android, iOS) ?

Les caractéristiques comparatives fournies par Qualcomm

Image 1 : Snapdragon 8 Gen 1 : mis à l'amende par l'iPhone 13 Pro dans les benchmarks

Les benchmarks affichent des résultats inégaux

Selon les tests comparatifs mis en œuvre par le site Ubergizmo, les chiffres s’avèrent plus contrastés.

Dans les tests monothread et multithread, le benchmark CPU Geekbench révéle une amélioration des performances de 12% par rapport au Snapdragon 888.

Les résultats des tests graphiques GFXBench démontrent eux la force de la nouvelle architecture graphique de Snapdragon 8 Gen 1. Le résultat est une augmentation de 50 %, 60 % ou même 70 % des performances graphiques observées. On ne sait toutefois rien de la façon dont est organisée la puce graphique.

Les performances immatérielles ne peuvent pas encore être évaluées

Il ressort également de tous les tests déjà disponibles que cette nouvelle puce ne parvient pas à atteindre les performances de celles de l’iPhone 13, lequel affiche des performances graphiques 55 % supérieures à celles de l’iPhone 12 Pro.

Il faut néanmoins prendre en compte que Qualcomm a essayé de se concentrer sur les applications plutôt que sur les performances brutes. Cela rend les évaluations difficiles pour le moment. La raison étant que les principales améliorations concernent son fonctionnement optimisé pour l’intelligence artificielle. Cette puce est créée pour le futur, et non pas pour ce qui est déjà disponible.

Il faudra donc attendre sa mise en vente avec de nouveaux smartphones et applications sachant tirer parti de ses innovations avant de pouvoir juger correctement de ses performances.

A lire aussi > Qualcomm se lance dans le gaming sur consoles portables avec le Snapdragon G3x Gen 1

Source : Ubergizmo