Accueil » Actualité » Les scientifiques peuvent désormais séquencer l’ADN avec un smartphone

Les scientifiques peuvent désormais séquencer l’ADN avec un smartphone

Image 1 : Les scientifiques peuvent désormais séquencer l'ADN avec un smartphone

Cette semaine, une équipe de chercheurs de l’UCLA et de la Suède ont annoncé une découverte qui pourrait changer le monde médical. Il s’agit d’un microscope qui utilise la caméra d’un smartphone pour détecter les produits fluorescents de réactions de séquençage de l’ADN dans les cellules et les tissus.

Un séquençage à la portée de tous

Si le résultat de cette recherche entre pratique, cela pourrait signifier que le diagnostic moléculaire et celui du cancer deviendraient plus accessibles. Il ne suffirait que d’un smartphone et du microscope mobile pour mener un séquençage d’ADN ciblé sur une tumeur par exemple.

Il faut dire que le séquençage de l’ADN est devenu aujourd’hui un outil incontournable lorsqu’il s’agit de diagnostiquer le cancer avec précision. Il constitue même la première étape vers un traitement. Dans un contexte où les appareils utilisés actuellement sont coûteux, cette invention pourrait réduire les coûts des analyses et offrir plus de mobilité aux médecins.

Un Nokia Lumia 1020 à la rescousse

L’équipe de recherche a choisi la Nokia Lumia 1020 au cours de son étude. L’accessoire monté au smartphone dispose de deux diodes laser pour l’imagerie de fluorescence et un autre type pour la microscopie en champ clair.

En 2014, la société britannique Oxford Nanopore Technologies avait déjà produit un séquenceur d’ADN de la taille d’une boîte d’allumettes alimenté par USB. Déjà utilisé dans des endroits comme la Station spatiale internationale, l’appareil coûte néanmoins 500 $.

>>> Lire aussi Nokia dévoile son nouveau smartphone, le Nokia 6