Accueil » Dossier » Les Tops et les Flops de Microsoft Bing

Les Tops et les Flops de Microsoft Bing

1 : Calife à la place du Calife 2 : But it’s not Google 3 : Le moteur de recherche en trois tests 5 : Des images pas si similaires 6 : L'autoplay sur les vidéos de Bing 7 : Du porno dans Bing 8 : Plusieurs pays interdits de sexe 9 : Virtual Earth 3D fait son show 10 : Un potentiel à exploiter

Images : Bing colle au Web 2.0

Image 1 : Les Tops et les Flops de Microsoft Bing
Après l’onglet Web, on passe aux Images. Cette section a bénéficié d’un soin particulier.

Une page pour les afficher toutes

Les pictogrammes ne sont affichés que sur une page qui regroupe l’ensemble des résultats. Les aperçus se chargent au fur et à mesure du défilement vertical, ce qui rend la recherche plus agréable qu’un système par page à la Google.

Glissez, lisez

Autre point positif, la page n’est pas polluée par des écritures. Il n’y a que les images, rien que les images sur le bloc central. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elles sont dépourvues de « carte d’identité. » Il suffit de glisser le curseur sur le pictogramme pour qu’il soit mis en avant et présente sa taille, ses dimensions ainsi que son adresse de provenance.

Sommaire :

  1. Calife à la place du Calife
  2. But it’s not Google
  3. Le moteur de recherche en trois tests
  4. Images : Bing colle au Web 2.0
  5. Des images pas si similaires
  6. L'autoplay sur les vidéos de Bing
  7. Du porno dans Bing
  8. Plusieurs pays interdits de sexe
  9. Virtual Earth 3D fait son show
  10. Un potentiel à exploiter