Accueil » Actualité » Les trottinettes électriques (et consorts) bientôt bannies des trottoirs

Les trottinettes électriques (et consorts) bientôt bannies des trottoirs

Les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) doivent être bannis des trottoirs. C’est en tout cas ce qui sera inscrit dans le projet de loi que présentera la ministre des Transports en novembre.

Jusqu’alors, les trottinettes électriques, gyropodes ou gyroroues bénéficiaient d’un flou juridique. Devant la loi, ils n’existent pas. Un projet de loi porté par le ministère d’Elisabeth Borne tend à encadrer l’utilisation de ces NVEI et à les inscrire dans le Code de la route.

Image 1 : Les trottinettes électriques (et consorts) bientôt bannies des trottoirsParmi les propositions qui y seront affichées, la circulation sur les trottoirs est mise en avant. « Nous ne pouvons pas laisser des engins circulant à 20 ou 30 km/h mettre en risque la sécurité des piétons sur les trottoirs (…) Nous allons donc créer une nouvelle catégorie de véhicules dans le Code de la route. Ces engins pourront circuler sur les pistes ou sur les bandes cyclables ou dans les zones à 30 km/h, mais leur place n’est pas dans les zones où la circulation des piétons doit être assurée », martèle Élisabeth Borne.

>>> [Test] Monster : que vaut la trottinette la plus rapide d’E-Twow ?

Encore faut-il qu’il y ait une piste cyclable. De nombreuses voies de circulation à 50 km/h en sont encore dépourvues. Jeter les NVEI en pâture aux automobilistes ou gêner les piétons avec ces engins dans leurs pattes. Le ministère des Transports va devoir préciser son plan.
Le projet de loi qui sera présenté en novembre traitera également du port du casque obligatoire ou non, de l’assurance ou encore de l’immatriculation pour ces nouveaux véhicules. 

Des points plus difficiles à aborder avec l’avènement massif des services de location de trottinettes électriques à la minute comme Lime, Bird ou Txfy. Bien évidemment, l’interdiction pure et simple de ces engins est également envisageable dans certains cas.