Accueil » Actualité » Les ventes d’iPhone en Chine menacées par l’interdiction de WeChat

Les ventes d’iPhone en Chine menacées par l’interdiction de WeChat

Les ventes d’iPhone pourraient grandement baisser dans certains pays, en particulier la Chine, en raison de la croisade actuelle de l’administration Trump face aux applications chinoises. Si l’application de chat WeChat devait être interdite sur l’App Store, cela pourrait ralentir considérablement les ventes d’iPhone dans le pays.

L’analyste Ming-Chi Kuo a donné une estimation de ce qui pourrait arriver si le gouvernement de Donald Trump interdisait réellement l’application le 15 septembre. Selon Kuo, les ventes d’iPhone pourraient chuter de 30 %.

Image 1 : Les ventes d'iPhone en Chine menacées par l'interdiction de WeChat
Crédit : William Hook / Unsplash

Alors que certaines applications chinoises comme TikTok sont visées par l’administration américaine, l’absence de WeChat posera de nombreux problèmes. Alors que Microsoft pourrait racheter TikTok pour l’empêcher de disparaître des Etats-Unis, ce ne sera pas le cas de WeChat.

Selon Ming-Chi Kuo, spécialiste de la marque américaine, qui avait déjà par exemple dévoilé que les prochains iPhone seraient vendus sans chargeurs, a fait part de ses craintes quant à l’interdiction de l’application de messagerie.

Un iPhone sans WeChat serait très problématique pour les centaines de millions d’utilisateurs chinois qui dépendent de ce service. Si Apple ne peut pas proposer WeChat sur l’iPhone en raison de l’interdiction de Trump, une grande partie de son activité en Chine va presque certainement s’évaporer du jour au lendemain.

En effet, WeChat est une plateforme extrêmement populaire, surtout en Chine, dont les fonctionnalités vont bien au-delà d’un réseau social. Avec WeChat, vous pouvez regarder des films, lire les nouvelles, jouer à des jeux, commander des produits et payer dans les magasins. Pour de nombreux consommateurs chinois, WeChat est la plaque tournante de la consommation numérique.

iPhone 12 5G : Apple annonce officiellement que la sortie est repoussée

Les ventes d’iPhone ne seraient pas les seules impactées

Selon Kuo, les expéditions annuelles d’iPhone seront révisées à la baisse de 25 à 30 %, et les expéditions annuelles d’autres appareils Apple, notamment les AirPods, iPad, Apple Watch et Mac, seront révisées à la baisse de 15 à 25 %. En interdisant WeChat, Apple aurait beaucoup à perdre sur ce marché.

Si, en revanche, l’application était seulement retirée de l’App Store américain, les ventes d’iPhone ne chuteraient qu’entre 3 et 6 %. Les ventes des autres produits chuteraient de moins de 3 %.

Source : macrumors