Accueil » Actualité » LG dépose un brevet pour un smartphone à 16 capteurs en matrice

LG dépose un brevet pour un smartphone à 16 capteurs en matrice

Image 1 : LG dépose un brevet pour un smartphone à 16 capteurs en matrice

Début 2011, le LG Optimus 3D était le premier smartphone à embarquer deux capteurs. Presque 8 ans plus tard, LG envisage cette fois d’en implanter 16. Le but de ces 16 capteurs est de prendre 16 photos avec des angles de prise de vue légèrement différents. L’association de ces images permet de générer une image finale en prenant certains des éléments de chacune.

Par ce brevet, LG marche sur les plate-bandes de Nokia avec son Nokia 9 Pureview et ses 5 capteurs et surtout avec son rachat de Pelican Imaging, start-up spécialisée dans les capteurs en matrice. Déposé à l’office des brevets américains, les illustrations présentent le fonctionnement de l’application, grâce aux différentes photos prises, il est possible d’orienter certaines parties de la photo comme si elles étaient en 3D.

Image 2 : LG dépose un brevet pour un smartphone à 16 capteurs en matrice

D’autres informations sont données dans ce brevet, sans malheureusement en montrer d’illustrations. Par exemple, la présence d’un « miroir » permettant de prendre des selfies avec le capteur arrière ou l’intégration d’un touchpad ou d’un écran au dos de l’appareil. Même si LG parvient à breveter son smartphone, ce ne sera pas le premier appareil à disposer d’autant de capteurs. En effet le Lite L16 annoncé en 2015 sorti en fin 2017 affiche fièrement ses 16 capteurs, mais il s’agit d’un appareil photo, et à la différence du  brevet de LG, ses 16 capteurs ne sont pas agencés en matrice mais semblent être posés au hasard.