Accueil » Test » LG Optimus G : cachez-moi ce Nexus 4 que je ne saurais voir

LG Optimus G : cachez-moi ce Nexus 4 que je ne saurais voir

1 : Introduction 2 : Le matériel, le jeu des cinq ressemblances 3 : Quelques singularités 4 : Une interface spécifique

Conclusion

Image 1 : LG Optimus G : cachez-moi ce Nexus 4 que je ne saurais voirMalheureusement pour LG, l’Optimus G arrive en France avec un arrière-goût de Nexus 4. Est-ce pour autant pénalisant ? Pas forcément. Le smartphone de Google a été pendant de longs mois très difficiles à trouver et s’est presque fait passer pour l’Arlésienne du secteur. Des soucis que LG a su capitaliser pour offrir à son haut de gamme des arguments sérieux : moins cher que les nouveautés 2013, il embarque un matériel de haute volée et tout à fait capable d’affronter les applications actuelles et à venir.

Pour faire simple, si vous cherchez un téléphone performant, compatible 4G et avec un écran de moins de 5 pouces à moins de 600 euros, l’Optimus G est une très bonne alternative. Mais si vous pouvez faire l’impasse sur la 4G et sur quelques giga-octets de mémoire, un Nexus 4 conserve un bien meilleur rapport qualité/prix.

On aime
On n’aime pas
  • Les composants performants
  • L’interface soignée de LG
  • Son prix face à la concurrence
  • La (forte) proximité avec le Nexus 4
  • Le capteur photo
  • Son prix comparé au Nexus 4

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le matériel, le jeu des cinq ressemblances
  3. Quelques singularités
  4. Une interface spécifique
  5. Conclusion