Accueil » Actualité » Libra, Libra pas ? Facebook renonce tout doucement à sa monnaie virtuelle

Libra, Libra pas ? Facebook renonce tout doucement à sa monnaie virtuelle

Image 1 : Libra, Libra pas ? Facebook renonce tout doucement à sa monnaie virtuelle

À peine Facebook a-t-il annoncé le développement de sa propre monnaie virtuelle, que le Congrès américain lui a demandé de renoncer à cette activité. À juste titre peut-être, lorsque l’on sait que les fausses pubs concernant Libra pullulent déjà sur Facebook. Si le projet n’en est qu’à ses prémices, il jouit déjà d’une mauvaise publicité.

>>> Le Congrès américain veut déjà empêcher le développement de Libra

Dans un rapport envoyé à la SEC, le « gendarme de la Bourse » américain, les dirigeants de Facebook déclarent que « l’acceptation du marché [concernant Libra] est soumise à une incertitude significative. De ce fait, nous ne pouvons pas assurer que Libra ou nos produits et services associés seront proposés un jour ».

Comme elle le concède dans le document, la compagnie ne possède pas « d’expérience significative dans le domaine de la monnaie virtuelle et de la technologie du blockchain ». Le rêve de Facebook de proposer une monnaie utilisable sur Internet et partout dans le monde (dans les pays en voie de développement en particulier) est peut-être en train de mourir à petit feu.