Accueil » Actualité » L’imagerie 3D révèle de nouvelles fibres qui relient nos tendons aux os

L’imagerie 3D révèle de nouvelles fibres qui relient nos tendons aux os

Image 1 : L'imagerie 3D révèle de nouvelles fibres qui relient nos tendons aux os

Le tendon d’Achille tire son nom du héros grec de l’antiquité. Il relie le mollet à l’os du talon. Même si son fonctionnement est connu des scientifiques, ces derniers ignorent la façon dont il se fixe sur l’os. Mais cette découverte de l’université de Munich (TUM) lève le voile sur le mystère.

L’équipe a été dirigée par le professeur Andreas Bausch et comprend des biochimistes et des biophysiciens. Ces scientifiques ont travaillé sur un morceau d’os porcin avec tendon. En utilisant la technologie de microscopie multi échelle sur la limite du tendon, ils ont capté des dizaines de photos dont la superposition met en évidences de fines fibres divisées. Des anticorps fluorescents ont permis de colorer les protéines spécifiques qui les constituent. Il en est ressorti que leur composition biochimique différait de celle du tendon. La tomographie par micro-ordinateur a couronné le travail par une image en 3D des fameuses structures.

En plus de la mise en évidence, l’université de Munich a également expliqué leur fonctionnement. Il semble que les fibres entrant en jeu dépendent de la position du tendon. « Ces résultats nous permettent, pour la première fois, de comprendre les processus biochimiques dans la zone de contact entre les os et les tendons, qui donnent à notre système locomoteur sa force extrême », a conclu Andreas Bausch.

> > > Lire aussi Les plus vieilles traces de vie datant de plus de 3,77 milliards d’années découvertes au Canada

Image 2 : L'imagerie 3D révèle de nouvelles fibres qui relient nos tendons aux os