Accueil » Actualité » L’Inde retentera un voyage vers le pôle Sud de la Lune cette année

L’Inde retentera un voyage vers le pôle Sud de la Lune cette année

L’agence spatiale indienne compte bien faire oublier le crash de son alunisseur Vikram en lançant une nouvelle mission cette année reprenant des objectifs similaires à destination du pôle Sud de la Lune.

Image 1 : L’Inde retentera un voyage vers le pôle Sud de la Lune cette année

Si l’Inde voit 98 % de succès dans sa mission Chandrayaan-2 vers le pôle Sud de la Lune, elle compte bien atteindre les 100 % avec Chandrayaan-3.

La sonde indienne Chandrayaan-3 partira à l’assaut de la Lune en 2020

L’ISRO, l’agence spatiale indienne avait fait décoller sa fusée GSLV Mk III le 22 juillet dans le but de lancer la sonde Chandrayaan-2 devant larguer l’alunisseur Vikram au-dessus du pôle Sud de la Lune afin d’y déposer le rover Pragyan. Mais le 7 septembre, l’alunissage ne se passait pas comme prévu. À 2 kilomètres d’altitude, Vikram cessait toute communication. Il aura fallu attendre presque 2 mois pour que le gouvernement indien reconnaisse la perte de l’engin, celui-ci s’étant donc écrasé à 500 m de l’endroit prévu.

Ce délai est une reconnaissance de l’importance que représente l’échec de cette mission, celle-ci était présentée comme l’illustration du savoir-faire et de la technologie spatiale indienne. Et le fait que le gouvernement se targue d’avoir une mission réussie à 98 % ne trompe personne. Ne pouvant rester sur ce semi-échec, le responsable de l’ISRO, Kailasavadivoo Sivan, a annoncé hier que la mission Chandrayaan-3 serait lancée cette année.

Le ministre indien, Jitendra Singh a confirmé l’objectif de 2020, tout en n’écartant pas la possibilité que le lancement puisse dépasser sur 2021. Quoi qu’il en soit, le but de l’agence spatiale est de réduire drastiquement le coût de la mission, passant de 120 à 77 millions d’euros pour un objectif similaire, c’est-à-dire envoyer un robot d’exploration sur le pôle Sud de la Lune afin d’étudier les dépôts d’eau depuis longtemps disparue.

Source : CNET