Accueil » Actualité » L’Inde veut sa propre station spatiale à l’horizon 2030

L’Inde veut sa propre station spatiale à l’horizon 2030

Image 1 : L'Inde veut sa propre station spatiale à l'horizon 2030

L’Organisation de la recherche spatiale indienne a annoncé hier qu’elle se donnait dix ans pour mettre sa propre station spatiale en orbite. Kailasavadivoo Sivan, président de l’ISRO, estime que la conception du satellite prendra sept ans et que son lancement aura lieu en 2030.

>>> La NASA découvre des traces d’anciens lacs sur la surface de Mars

L’avenir de la Station spatiale internationale est incertain. Les États-Unis souhaitent l’exploiter commercialement, et le gouvernement indien (dont le programme spatial existe depuis 1969) estime probablement qu’elle ne constitue pas un environnement fiable pour mener des recherches sur la micropesanteur. Concernant la future station de l‘ISRO, Mr Sivan ajoute : « elle ne sera pas très grande. Elle pèsera entre 15 et 20 tonnes […] et contiendra des provisions pour tenir de 15 à 20 jours ».

Par ailleurs, l’ISRO a l’intention d’envoyer un(e) astronaute indien(ne), le cinquième de leur histoire, dans l’espace d’ici 2022. Un budget de près de 1,3 milliard d’euros est consacré à la mission Gaganyaan. Si l’agence parvient à ses fins, elle fera de l’Inde la troisième puissance à posséder sa propre station spatiale habitable, avec les États-Unis… et la Chine si elle parvient à ses fins d’ici 2022.