Accueil » Actualité » L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus

L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus

L’épidémie de coronavirus Covid-19 continue son expansion sur le globe. Pour accélérer le dépistage, l’entreprise chinoise Alibaba a entrainé son algorithme d’intelligence artificielle et atteint maintenant un taux de succès de 96 %.

Image 1 : L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus
Tomodensitométrie – Crédit : James Heilman, MD (CC-BY-SA)

Il est bon de voir l’intelligence artificielle utilisée pour le bien de l’Humanité. Grâce à ces progrès, il est possible d’identifier plus rapidement les patients atteints, accélérer leur prise en charge et ainsi possiblement limiter la contagion.

20 secondes seulement pour effectuer un dépistage du Coronavirus

Alibaba est la seconde plus grosse entreprise de high-tech en Chine, juste derrière Tencent. À ce titre, telle un Amazon ou un Google, elle dispose de branches dans diverses industries, dont évidemment la santé. Mettant à profit les ressources à sa disposition en termes de puissance de calcul et de technologie, Alibaba a entraîné son algorithme d’intelligence artificielle à dépister la présence du coronavirus Covid-19 chez les patients potentiellement infectés, grâce à un examen tomodensitométrique, que l’on appelle couramment un scanner pulmonaire.

Ce modèle d’intelligence artificielle a été entraîné avec les clichés de plus de 5000 patients atteints par Covid-19. Les chercheurs affirment être dorénavant capables de distinguer les infections par ce nouveau coronavirus de celles par une pneumonie virale avec une efficacité de 96 %. Déjà déployé à l’hôpital de Zhengzhou dans la province de Henan, ce système va rapidement être adopté par une centaine d’autres établissements dans les provinces de Hubei, Guangdong et Anhui.

Le principal avantage de cette intelligence artificielle est sa rapidité. En effet, il ne faut que 20 secondes au logiciel pour rendre son verdict quand il faut 5 à 15 minutes à un radiologue pour analyser les clichés qui peuvent être au nombre de 300 par patient.

Si ce système est une première pour Covid-19, il a déjà été testé par Google pour détecter le cancer du sein et permet même la détection précoce des caries. Ancien patron d’Alibaba, Jack Ma doit se réjouir de cette nouvelle, étant convaincu du bienfait de l’intelligence artificielle. On rappellera au passage qu’il a offert 14 millions de dollars pour aider à trouver un vaccin contre le virus.

Source : Nikkei