Accueil » Actualité » L’ISS a tenté de réparer une fuite d’air sur le module russe Zvezda avec du ruban adhésif

L’ISS a tenté de réparer une fuite d’air sur le module russe Zvezda avec du ruban adhésif

Une fuite sur le module russe Zvezda a obligé les équipes de la station spatiale internationale ISS à procéder à une réparation en utilisant du ruban adhésif. L’opération a échoué.

Une fuite d’air détectée sur l’ISS, initialement mineure, s’est élargie et a obligé les équipes de la station spatiale à prendre des mesures afin de la détecter et de la colmater. La fuite n’ayant pas pu être localisée avec précision, la tâche s’annonce difficile. L’équipage a tenté d’isoler la section où la fuite serait localisée à l’aide de ruban adhésif, en vain.

La station spatiale internationale ISS.
La station spatiale internationale ISS. Crédits : Pixabay

La fuite n’ayant pas pu être précisément localisée, les équipes de l’ISS font comme elles peuvent pour régler le problème. Comme il a été confirmé que la fuite se situait sur le module russe Zvezda, l’équipage a tenté de recouvrir les zones possiblement sujettes à des fuites de ruban adhésif. L’ordre est venu de Ivan Vagner, cosmonaute russe présent sur la station depuis avril 2020. Si la solution peut sembler insolite, elle traduit l’urgence et le sérieux de la situation, et surtout les moyens limités des équipes de l’ISS pour régler le problème.

Selon Roscosmos, Les équipes de l’ISS ne sont pas en danger immédiat

En fait, une fuite minime avait déjà été détectée sur la station ISS en septembre 2019, sans plus de précisions sur sa localisation. La fuite était alors de seulement 270 grammes par jour. Elle a été multipliée par cinq depuis, atteignant 1,4 kilogrammes par jour. Au mois d’août 2020, la fuite d’air s’est accentuée et les équipes de l’ISS avaient été isolées dans la partie russe de la station pendant quatre jours, afin de pratiquer des tests pour localiser la fuite. Elle a enfin pu être détectée sur Zvezda, le module russe, mais sans plus de précision.

L’agence spatiale russe Roscosmos a précisé que la fuite ne mettait pas les équipes de l’ISS en danger immédiat. En revanche, d’après Sergey Krikalev, directeur de l’agence russe, si la fuite n’est pas détectée rapidement, il faudra livrer de l’air supplémentaire à la station spatiale. Une annonce tout de même peu rassurante avec les nombreuses missions spatiales en approche.

NASA : 4 nouveaux projets de mission vers Venus, Neptune et Jupiter

Source : Spacedaily