Accueil » Actualité » Tesla : Elon Musk freine la livraison de ses voitures

Tesla : Elon Musk freine la livraison de ses voitures

« Inutile de sprinter comme des fous » pour les livraisons : tel est le mot d’ordre envoyé par Musk à ses 70 000 employés Tesla.

Image 1 : Tesla : Elon Musk freine la livraison de ses voitures

En pleine crise mondiale des composants électroniques, et malgré les déboires judiciaires sur la sécurité de ses véhicules, Tesla ne s’est jamais porté aussi bien. Le constructeur de véhicules électriques a livré 627 572 voitures ces 11 derniers mois. Et elle affiche en octobre le plus gros bénéfice net trimestriel de son histoire, 1,62 milliard de dollars (1,44 milliard d’euros).

À lire aussi > Branchée, une Tesla prend feu et brûle une maison avant d’exploser

Elon Musk veut mettre fin au « rush de fin de trimestre », qui coûte cher mais ne permet pas de livrer davantage

Face à ce succès, « inutile de se précipiter », avertit Elon Musk. Le PDG souhaite en effet que ses employés cessent de dépenser trop d’argent pour livrer le plus vite possible. La raison de cette chasse aux coûts : « dépenser beaucoup d’argent ne va pas aider l’entreprise à livrer davantage de voitures sur le long terme ». Dans le courrier électronique, obtenu et révélé par la chaîne américaine CNBC, Musk invite les salariés de Tesla à « minimiser le coût des livraisons ».

À lire aussi > Tesla vend un kit de freins en carbone céramique à 20 000 $ pour sa Model S

En effet, beaucoup de salariés Tesla sont en train de donner leur maximum pour s’assurer que les voitures parviendront aux clients avant la fin du quatrième trimestre de l’année, ce qui leur permettrait d’améliorer leurs objectifs annuels de vente. Elon Musk pousse donc le hola. Terminés donc, les frais d’expédition astronomiques, les montagnes d’heures supplémentaires et les myriades de sous-traitants temporaires. « Déployer de grands efforts, se précipiter et dépenser un tas d’argent ne permet pas de livrer plus de voitures ».

Les clients qui attendent leur Tesla depuis des mois risquent d’attendre encore plus longtemps suite à l’annonce de Musk

Elon Musk veut donc mettre fin à ce rush conjoncturel. « Nous faisons un sprint fou à la fin de chaque trimestre afin de maximiser les livraisons », explique-t-il. Sauf qu’ensuite, « les livraisons chutent massivement durant les semaines suivantes ». Si bien que, si on lisse la courbe des livraisons sur une période de six mois, beaucoup d’argent a été dépensé pour absorber le pic de fin de trimestre, mais Tesla n’a pas livré de voitures supplémentaires.

À lire aussi > Tesla : une panne des serveurs empêche les conducteurs d’ouvrir leurs voitures avec l’application

Si cette annonce est logique pour Tesla d’un point de vue commercial, les clients qui attendent leur Tesla risquent de ne pas l’entendre de cette oreille. L’appel au calme d’Elon Musk concerne toutes les gigafactories dans le monde. Or certains clients attendent leur nouvelle voiture électrique depuis des mois, après avoir été avertis de nouveaux délais de livraison repoussés sans fin. Certains sont même contraints de dépenser des fortunes en voitures de location et autres co-voiturages, quand ce n’est pas dans leurs emprunts bancaires ou leurs primes d’assurance, alors qu’ils ne disposent pas encore de leur véhicule.

Source : Gizmodo