Accueil » Actualité » LulzSec « décapité » par le FBI

LulzSec « décapité » par le FBI

Image 1 : LulzSec "décapité" par le FBILulzSec

Le FBI ne plaisante plus du tout avec le piratage et les hackers. Après avoir démantelé Megaupload en arrêtant ses principaux responsables dont Kim Dotcom, c’est LulzSec, une branche d’Anonymous qui a vu cinq de ses membres inculpés.

Deux Britanniques, deux Irlandais et un Américain de Chicago ont ainsi été accusés de piratage informatique organisé ; l’un d’entre eux aurait d’ores et déjà plaidé coupable. « C’est un coup dévastateur contre cette organisation » a ainsi déclaré un responsable du FBI à la chaine américaine Fox News, avant de poursuivre : « nous sommes en train de décapiter LulzSec ».

C’est Hector Xavier Monsegur, plus connu sous le pseudo de Sabu, ancien membre de Lulzsec, qui aurait identifié les cinq inculpés. Arrêté en juin dernier par le FBI, il collaborerait ainsi avec la police fédérale américaine, après avoir plaidé coupable le 15 aout dernier. Ce groupe de hackers, l’une des principales branches d’Anonymous, avait revendiqué plusieurs attaques contre des sites d’entreprises ou institutionnels, notamment ceux de la CIA et du FBI.