Accueil » Actualité » L’un des plus grands iceberg de l’Antarctique est sur le point de céder

L’un des plus grands iceberg de l’Antarctique est sur le point de céder

Image 1 : L'un des plus grands iceberg de l'Antarctique est sur le point de céder

Un iceberg s’apprête à quitter la gigantesque barrière de glace, Larsen C, à laquelle il est attaché. Il n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne gagne l’océan Antarctique. Selon l’agence spatiale européenne (ESA), la crevasse qui le sépare de la structure principale mesure maintenant 200 km de long. Le lien qui retient le bloc de glace jusqu’ici s’étend seulement sur 5 km.

Les scientifiques ne connaissent pas la date exacte de la rupture. Mais les données récoltées par le satellite CryoSat permettent déjà de déterminer les caractéristiques de l’iceberg. Il s’agirait ainsi d’une masse gigantesque de 1 155 kilomètres cubes avec une épaisseur d’environ 190 mètres. Affichant une surface de 6 600 km2, son impact sur le niveau des océans reste cependant moindre. Mais dans le long terme, les conséquences peuvent être significatives. Pour les scientifiques, la rupture signifie surtout l’affaiblissement de Larsen C qui empêche des glaciers d’élever de 10 cm le niveau de la mer.

Par ailleurs, l’iceberg se présente comme un danger potentiel pour les navires s’approchant du passage de Drake, au sud des côtes chiliennes. En effet, il devrait flotter vers le nord pour atteindre les îles Malouines.

> > >  Lire aussi   Cet ordinateur ultra sécurisé peut s’autodétruire en cas de besoin