Accueil » Actualité » Pour lutter contre les infox, WhatsApp va signaler les messages souvent forwardés

Pour lutter contre les infox, WhatsApp va signaler les messages souvent forwardés

Image 1 : Pour lutter contre les infox, WhatsApp va signaler les messages souvent forwardés

Au même titre que Messenger et d’autres applications populaires, WhatsApp est souvent accusé d’aider à la diffusion des infox. L’ampleur du phénomène peut par exemple se révéler dramatique dans des pays tels comme l’Inde, où les fake news de WhatsApp ont déjà plusieurs fois déclenché des lynchages mortels.

>>> Facebook veut unifier WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger

Alors que dès le mois de janvier, la compagnie envisageait de limiter le nombre de partages possibles au sein de son application, elle souhaite désormais signaler aux utilisateurs les partages souvent transférés. Cela devrait ainsi leur permettre de juger de la viralité et de la véracité du message.

Ainsi, si un message a été souvent partagé (s’il est viral), cela ne signifie pas pour autant qu’il en est vrai. Bien au contraire. Ce sera donc le signal, pour les internautes les plus consciencieux, qu’ils devraient effectuer quelques recherches concernant l’information partagée. De l’avis de nombreux observateurs, même si cette fonctionnalité est un plus appréciable, elle a peu de chances, en l’état, de diminuer le nombre d’infox en circulation sur Internet.