Accueil » Actualité » [MAJ] Les abonnements à Internet bientôt limités ?

[MAJ] Les abonnements à Internet bientôt limités ?

Image 1 : [MAJ] Les abonnements à Internet bientôt limités ?

Mise à jour de 17 h 30 : La polémique aura été de courte durée, tous les opérateurs concernés ont démenti dans la journée vouloir limiter l’accès à Internet de leurs abonnés. Que ce soit par communiqué de presse ou via leurs comptes Twitter, Orange, SFR et Bouygues Telecom y sont allés de leur démenti. Reste qu’un responsable d’Orange avait bel et bien confirmé à OWNI que l’opérateur risquait de venir à ce genre de limitation. Une façon de repousser la décision à plus tard ?


Actualité originale
: L’accès « illimité » à Internet tel que nous l’avons connu pourrait bien devenir bientôt une relique du passé en France. Les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms souhaiteraient en effet appliquer une limitation aux abonnements domestiques, similaire à celle que nous connaissons sur les mobiles rapporte OWNI.

La fin de l’Internet illimité ?

Il s’agirait de plafonner la consommation des abonnés de manière à réduire les coûts. Parmi eux, Orange, mais aussi SFR et Bouygues Télécom sont ainsi décidés à prendre de telles mesures. Les réflexions de la FFT devraient être présentées au gendarme des télécoms, l’Arcep, qui devra ensuite la valider pour que des plafonds soient mis en place. Ainsi, au-delà d’un certain seuil de données consommées, l’utilisateur verrait sa connexion limitée, mais pas totalement coupée. Selon Yves Le Möel, directeur général de la FFT, il s’agira surtout de « mettre à contribution 5 à 10 % de consommateurs qui utilisent 80 % de la bande passante ».

Ne faisant pas partie de la FFT, Free ne devrait pas imposer cela à ses utilisateurs pour l’instant, indiquant être « plus que réservé sur la pertinence d’une telle proposition ». De même, Numericable nous confirme ne pas être associé aux réflexions autour de la limitation.