Accueil » Actualité » Le panorama exclusif de Mars pris par le rover chinois Zhurong

Le panorama exclusif de Mars pris par le rover chinois Zhurong

Arrivé en mai dernier sur Mars, le rover chinois Zurhong va bientôt être mis en standby avant de reprendre fin octobre.

Le premier rover chinois destiné à l’exploration de Mars continue son bonhomme de chemin. Embarqué à bord de la sonde Tianwen-1, qui s’est mise en orbite de Mars en février 2021, Zhurong avait atterri sur la planète rouge en mai dernier. Tout récemment, le rover chinois a transmis une photo prise sur le sol de Mars, peu avant de se mettre en pause jusqu’à fin octobre.

Crédit : CNSA
Crédit : CNSA

Peu avant son passage en mode sécurité, alors que des particules solaires vont bientôt empêcher toutes communications avec la Terre, Zhurong nous a donc fait parvenir un nouveau cliché pris sur le sol de la planète rouge. La photo montre le rover avec ses panneaux solaires posant tout près d’une dune martienne. La photo montre certains éléments supplémentaires, notamment la coque arrière utilisée par Zhurong pour se poser sur Mars.

Zhurong va se mettre en pause jusqu’à fin octobre, avant de reprendre sa mission sur Mars

Depuis son « atterrissage » en mai dernier, Zhurong a parcouru environ un kilomètre sur la planète rouge. Le rover s’est déplacé vers le sud, analysant différentes roches, dunes et a même retrouvé le parachute utilisé pour l’atterrissage. Une avancée qui sera donc suspendue temporairement en vue de la conjonction solaire à venir. Cette pause va également couper les communications avec la Terre.

Le rover communique une fois par jour avec la sonde Tianwen-1, à chaque fois que l’orbite de celle-ci le permet. Ces données permettent aux scientifiques d’analyser la zone d’atterrissage de Zhurong. Ces derniers espèrent récupérer des données précieuses sur la zone, notamment sur les étranges creux qui semblent être le résultat de l’érosion sur Mars.

L’un des principaux objectifs de Zhurong est d’analyser l’épaisseur et la distribution du sol de Mars. Il semble en effet qu’à certains endroits, la forme du sol pourrait être causée par de l’eau souterraine ou de la glace. La confirmation de la présence d’eau pourrait notamment permettre de mieux comprendre l’évolution du climat sur Mars, mais aussi d’identifier de potentielles sources d’eau pouvant être utilisées dans les futures missions habitées sur la planète rouge.

La Chine sur Mars : les premières photos de la planète prises par son rover Zhurong

Source : space.com