Accueil » Actualité » Microsoft supprime un PC Huawei de son catalogue

Microsoft supprime un PC Huawei de son catalogue

Image 1 : Microsoft supprime un PC Huawei de son catalogue

Microsoft n’a pas encore retiré la licence Windows de Huawei, contrairement à Google. Néanmoins, la firme de Redmond s’est également conformée au décret du président Trump. Elle a discrètement enlevé le MateBook X Pro de sa boutique en ligne. Pourtant, ce produit figure parmi les meilleurs portables disponibles sur le marché.

Huawei : les galères continuent

Aucun résultat ne s’affiche lorsque l’internaute cherche un produit Huawei au sein du Microsoft Store. Cependant, il trouvera la liste des ordinateurs de la compagnie dans un cache Google de la semaine dernière. Ainsi, les détaillants proposeraient encore ces articles jusqu’à l’épuisement de leur stock.

Huawei n’est pas encore au bout de ses peines. Si Microsoft lui retire sa licence Windows, l’entreprise risque d’avoir encore plus de problèmes avec ses propres serveurs. Aujourd’hui, elle exploite une solution basée sur Azur. Ensuite, il est fort probable qu’Intel et Qualcomm suivent le mouvement. Si la compagnie chinoise utilise maintenant ses propres processeurs sur ses téléphones, ses ordinateurs dépendent encore des produits Intel, et même d’un processeur Qualcomm (sur le Matebook E).

Même si Huawei réussit à proposer des solutions alternatives, ce bannissement nuirait fortement à sa réputation. ZTE a vécu une situation similaire. Les États-Unis ont levé leur interdiction au bout de trois mois, mais l’image de la marque chinoise fut largement écornée.

>>> Lire aussi : Trump bannit Huawei des États-Unis