Accueil » Actualité » Meyko, le robot qui aide les enfants malades à prendre leurs médicaments

Meyko, le robot qui aide les enfants malades à prendre leurs médicaments

Dans la famille des objets connectés, voici Meyko, un robot compagnon qui s’adresse aux enfants atteints d’une pathologie chronique nécessitant une prise de médicament régulière. Son objectif ? Les motiver de façon amusante à suivre leur traitement. Et par ricochet, de soulager les parents.

Meyko, le robot qui aide les enfants malades à prendre leurs médic

Ludique n’est pas le premier qualificatif qui vient à l’esprit quand on parle de « prendre un médicament », encore moins dans le cas d’un enfant malade. Et pourtant, c’est bien la mission de Meyko : que l’enfant atteint d’une maladie chronique en vienne à voir la corvée des médicaments comme quelque chose de… rigolo !

Un robot rigolo et une application

Sur le site du constructeur, on apprend qu’avec Meyko, on peut organiser et planifier la prise de médicament de l’enfant, qu’on peut dédramatiser les moments de traitement, qu’on est alerté en cas d’oubli et qu’on peut accéder en un clic à l’historique des traitements. Le binôme robot/appli se compose donc d’un petit compagnon aux formes rondes et rappelant vaguement un pingouin. Quand l’heure de prendre le médicament arrive, il prévient les parents via l’appli sur leur smartphone et affiche une mine toute triste à l’enfant. Deux yeux et une bouche stylisés et lumineux font parfaitement le boulot. Pour qu’il retrouve le sourire, l’enfant doit se présenter devant lui – avec son traitement. Celui-ci est reconnu par Meyko grâce à un tag spécial, customisable à souhait. Une fois le traitement pris, l’enfant serre les « mains » de son compagnon pinguinesque, qui retrouve aussitôt le sourire.

Un double effet kiss-cool

La bestiole n’est pas un vulgaire bout de plastique, mais un réel compagnon dont l’enfant doit s’occuper et pour les parents, c’est un véritable centre de contrôle de la maladie, avec un suivi médical très pointu, dont on peut partager une partie pour une nounou par exemple.

Apple dépose un brevet pour un bracelet en tissu qui surveille votre santé

Et la nuit tombée, Meyko se transforme en veilleuse…

Sources : Objets connectés