Accueil » Actualité » Microsoft crée un talkie-walkie pour les professionnels dans Teams

Microsoft crée un talkie-walkie pour les professionnels dans Teams

Les talkies-walkies pourraient bien revenir à la mode. Si on les voit dans certains métiers, ils pourraient largement débarquer dans les bureaux…

La concurrence continue entre Slack et son rival principal, Microsoft Teams. Afin de prendre le leadership, Microsoft vient de penser à une nouvelle fonctionnalité, plutôt originale : la fonction talkie-walkie. L’entreprise de Satya Nadella intègrera cette fonction au centre de la barre de navigation dans Microsoft Teams, ce qui laisse penser qu’il s’agira d’une fonction très demandée et qui pourrait être utilisée par les entreprises. 

Image 1 : Microsoft crée un talkie-walkie pour les professionnels dans Teams

Emma Williams, la vice-présidente de Microsoft explique « Cette fonctionnalité est principalement conçue pour les travailleurs de première ligne, c’est-à-dire les employés qui font face aux clients et qui dirigent les opérations quotidiennes au sein des entreprises. Microsoft voit cette nouvelle fonctionnalité comme un moyen plus sûr de communiquer qu’un talkie-walkie traditionnel ». 

Microsoft Teams : le lancement

Pour les travailleurs de première ligne 

Étonnement, peu d’autres applications de communication, type Messenger, Slack ou encore WhatsApp proposent ce type de fonctionnalité. C’est pourquoi Microsoft y a pensé. Apple, néanmoins, avait aussi lancé une application similaire sur son Apple Watch il y a quelques années en utilisant le push-to-talk dans le cadre de l’application FaceTime. Microsoft utilise aussi le push-to-talk pour transformer Teams en talkie walkie.  

Le talkie-walkie arrivera en même temps qu’un certain nombre de nouvelles fonctionnalités de gestion d’accès pour les entreprises qui utilisent Teams de Microsoft. Celles-ci comprennent la connexion par SMS, la déconnexion des appareils partagés, et bien plus encore.

Microsoft Teams a déclaré en novembre dernier qu’il comptait 20 millions d’utilisateurs quotidiens et qu’il est en concurrence avec Slack pour ces mêmes utilisateurs. Enfin, Microsoft a dit qu’il amenait aussi Teams à Linux, une décision inhabituelle mais qui élargit la portée de Teams.

Source : The Verge