Accueil » Actualité » Microsoft pourrait compartimenter Windows pour des mises à jour plus rapides

Microsoft pourrait compartimenter Windows pour des mises à jour plus rapides

Bonne nouvelle, les futures fonctionnalités de Windows pourraient venir sous forme de téléchargements séparés. Cela permettrait de mettre fin aux mises à jour classiques de plusieurs heures.

Image 1 : Microsoft pourrait compartimenter Windows pour des mises à jour plus rapides

Le passage de Windows 7 à Windows 10 ne se fait pas sans difficultés. À partir du 14 janvier 2020, Windows 7 ne recevra plus de mises à jours de sécurité. Il sera alors recommandé de passer à un système d’exploitation supporté, comme Windows 10. Malheureusement, ça peut prendre plusieurs heures. 

Pour répondre à ce problème, il semble que Microsoft soit en train de planifier une refonte du processus des mises à jour. Cela faciliterait l’installation des mises à jour, en proposant des téléchargement à partir du Microsoft Store. C’est Walking Cat qui a partagé l’information dans un tweet : 

Un fonctionnement plus rationnel

Microsoft pourrait proposer de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles applications individuellement, donnant plus de liberté à l’utilisateur. Ce dernier ne sera plus forcé à cette pénible mise à jour du système d’exploitation, qui prend souvent beaucoup de temps. 

Windows 10 est sans conteste une réussite pour Microsoft. Pour autant, l’OS n’est pas exempt de bugs. L’éditeur a appris de ses erreurs avec Windows 8 et peaufine son système d’exploitation. Pour répondre à ces problèmes, nous pourrions donc voir arriver une version allégée de Windows 10, qui sera plus facilement installable. Des fonctionnalités supplémentaires seront ensuite disponibles via des téléchargements séparés. 

Comment personnaliser vos icônes sur Windows 10

Si cette information est confirmée, ça indique un changement de paradigme par rapport au fonctionnement actuel de Microsoft. Cette nouvelle manière d’exploiter Windows pourrait vraiment améliorer la vie des utilisateurs. Est-ce que ça signifie également la fin des mises à jour pénibles de Windows 10 ? Nous l’espérons. 

Source : TechRadar