Accueil » Actualité » Microsoft présente la Surface Go

Microsoft présente la Surface Go

Surface Hub 2, Studio, Book, Laptop et maintenant Go. PLus que jamais, la gamme Surface de Microsoft porte bien son nom et couvre les besoins de chaque type d’utilisateur. Le dernier né de la famille se veut une alternative abordable aux iPad et autres appareils hybrides tels que les Chromebook. 

Présentation du Surface Go

 

Dans un châssis aux dimensions et au poids réduits (24,4 cm x 17,5 cm x 0,8 cm pour 520 g), le Surface Go intègre un écran PixelSense de 10 pouces d’une résolution de 1800 x 1200 pixels. Pour le prix de 399 $ (339 €), vous aurez droit au modèle de base, équipé d’un processeur Intel Pentium Gold Processor 4415Y (dual-core à 1,6 GHz), d’une RAM de 4 Go et de 64 Go de stockage en eMMC. Les clients désirant un peu plus d’espace pourront doubler la quantité de RAM et de SSD (8 Go de RAM et 128 Go de stockage), en commandant le modèle à 549 $ (467 €). Les nouvelles Surface Go ne sont disponibles qu’en configuration Wi-Fi, mais la rumeur court selon laquelle le géant de Redmond proposera un modèle avec modem LTE avec 256 Go de stockage dès le mois d’août. Au niveau de la connectivité, Microsoft a fait le choix de conserver son port propriétaire, le Surface Connect, tout en proposant un port USB-C 3.1, qui permet de recharger l’appareil tout en véhiculant les données. C’est une première dans la gamme de tablettes Surface. Les clients souhaitant utiliser la Surface Go pour faire de la rédaction ou d’autres tâches bureautiques auront tout intérêt à acheter le clavier Type Cover, ou mieux encore le Signature Type Cover, qui intègre un trackpad, pour 110 €. Divers accessoires tels que le Surface Pen ou la Surface Mobile Mouse seront proposés à la vente en divers coloris.

Le Surface Go tourne sous Windows 10 S, ce qui trahit son orientation « étudiants », mais les clients pourront transformer l’OS en Windows 10. Les précommandes pour le Surface Go sont déjà ouvertes, et les premières livraisons sont prévues pour le 2 août.

>> À lire : La Surface Andromeda de Microsoft ne verra peut-être jamais le jour
>> Plus : Windows 10 : finies les galères de mise à jour grâce l’IA ?