Accueil » Actualité » Harcèlement sexuel : Microsoft se met en branle

Harcèlement sexuel : Microsoft se met en branle

Image 1 : Harcèlement sexuel : Microsoft se met en branle

L’email envoyé par une employée de Microsoft à ses collègues féminines a déclenché une réaction en chaîne qui pourrait avoir des répercussions jusque chez les dirigeants de la compagnie. Alors que l’objectif premier de son message était d’obtenir des conseils pour obtenir plus de responsabilités et évoluer dans la hiérarchie de l’entreprise, l’échange s’est vite transformé en témoignage sur la discrimination et le harcèlement vécus au quotidien par les femmes chez Microsoft.

>>> [Test] Microsoft Surface Laptop 2, un ultrabook raffiné et convaincant

Chez Microsoft, nombre d’employées sont non seulement cantonnées à des rôles considérés comme féminins (faire les réservations, assurer l’accueil, prendre des notes), mais elles sont de plus souvent victimes de harcèlement voire d’attouchements. Les témoignages sont accablants et nombreux, puisque selon Quartz, l’échange par emails s’étend sur pas moins de 90 pages.

Le pire est sans doute que les responsables des ressources humaines de la compagnie étaient au courant de ces agissements. Plutôt que de prendre les abus au sérieux, elle les qualifiait de simple badinage ou affirmait qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves. Kathleen Hogan, la directrice RH de Microsoft a réagi à ces allégations en publiant un communiqué de presse : « nous sommes consternés d’entendre le compte-rendu de ces témoignages […] Je demande à toute personne qui a vécu une expérience aussi dégradante de me contacter directement par email. J’ai aussi bien entendu et je suis d’accord avec les commentaires affirmant que pour régler ce problème en tant que compagnie, nous, les femmes, ne somment pas les seules à devoir en porter le fardeau ». Les employés masculins de Microsoft sont tristement célèbres pour leurs mœurs dépravées. La firme de Redmond va-t-elle siffler la fin de la récréation ?