Accueil » Actualité » Microsoft refuse de vendre sa technologie de reconnaissance faciale

Microsoft refuse de vendre sa technologie de reconnaissance faciale

Microsoft juge que son outil n’est pas assez fiable et pourrait nuire aux droits de l’homme.

Dans la bataille sans fin du gouvernement américain pour prévenir les crimes et les menaces à la sécurité nationale, une agence de force de l’ordre californienne (dont le nom n’a pas été cité) a récemment demandé à Microsoft d’installer sa dernière technologie de reconnaissance faciale dans les voitures et sur les caméras de surveillance de ses agents. Une requête officiellement refusée par le géant de l’informatique.

Le président de Microsoft, Brad Smith, a déclaré mardi qu’il avait refusé la demande en raison de potentielles  violations des droits de l’homme. La société a également ajouté que la technologie n’était pas bien équilibrée et qu’elle n’était pas destinée à être utilisée par les forces de l’ordre, car l’intelligence artificielle avait été conçue principalement à l’aide d’images d’individus masculins et blancs.

Image 1 : Microsoft refuse de vendre sa technologie de reconnaissance faciale

L’intelligence artificielle a donc de fortes chances de se tromper et de potentiellement nuire aux femmes et aux minorités. Dans une déclaration complémentaire, Smith a expliqué : « Chaque fois qu’ils interpellaient une personne, ils voulaient procéder à un scan du visage (…) nous avons dit cette technologie n’est pas votre réponse. »

La société a toutefois accepté de fournir la technologie dans un environnement plus contrôlé – une prison américaine.

La déclaration de Microsoft a eu lieu lors de la conférence « Human-centered artificial intelligence » de l’Université Stanford. D’autres participants, tels que la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, ont également appelé les entreprises de technologie à faire preuve de précaution dans leur développement d’intelligence artificielle.

>>> Au Royaume-Uni, la reconnaissance faciale se plante 98% du temps