Accueil » Actualité » TikTok : offre rejetée, Microsoft renonce au rachat du réseau social

TikTok : offre rejetée, Microsoft renonce au rachat du réseau social

Suite au refus de son offre pour le rachat des opérations de TikTok aux Etats-Unis par son entité mère ByteDance, Microsoft a annoncé officiellement son retrait du projet de rachat.

Depuis plusieurs semaines, Microsoft et ByteDance étaient en discussion pour le rachat du réseau social à succès TikTok. Le service a été ouvertement critiqué par l’administration de Donald Trump. Cette dernière a exigé un rachat sous peine d’interdire les opérations de la firme chinoise aux États-Unis.

TikTok est le réseau social phare de ces dernières années.
TikTok. Crédit : Pixabay

« ByteDance nous a annoncé aujourd’hui qu’ils ne vendraient pas les opérations américaines de TikTok à Microsoft », a annoncé la firme de Redmond dans un communiqué. « Nous considérons que notre proposition aurait été bénéfique aux utilisateurs de TikTok, tout en protégeant les intérêts de notre sécurité nationale. Pour ce faire, nous aurions effectué des changements significatifs pour nous assurer que le service réponde aux plus hauts standards de sécurité et de confidentialité, et de combattre la désinformation, et nous avons très clairement évoqué ces principes dans notre communication officielle en août. Nous attendons de voir comment le service évoluera dans ces aspects primordiaux ».

D’autres candidats, mais un rachat compliqué

L’échec de l’offre de Microsoft laisse le champ libre à Oracle, autre acheteur potentiel. En effet, le géant du logiciel avait annoncé son intérêt en août au sujet d’un éventuel rachat des opérations de TikTok aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Un accord ne s’annonce pas simple pour autant. Le rachat de TikTok est une opération particulièrement complexe, à la fois légalement et techniquement. Toute transaction avec ByteDance a été bannie par la Maison Blanche. Le gouvernement a ordonné qu’une société américaine reprenne les opérations de TikTok aux Etats-Unis. Le président Donald Trump a fixé la date limite pour la vente de TikTok au 12 novembre 2020. Au-delà, TikTok risque une interdiction de l’utilisation du réseau social aux Etats-Unis.

Jusqu’ici, Microsoft était favori dans la course au rachat des opérations américaines du réseau social chinois. Outre Oracle, le Financial Times et le Wall Street Journal évoquent également un intérêt de Twitter. Leur capacité financière est cependant mise en doute pour un accord de cette envergure. ByteDance n’a, à ce jour, pas annoncé publiquement de prix pour TikTok. Le réseau social a été la startup la plus valorisée au monde en 2018.

TikTok ne pourrait pas se vendre sans l’accord du gouvernement chinois

Source: The Verge