Accueil » Actualité » Microsoft veut une “convention de Genève numérique”

Microsoft veut une “convention de Genève numérique”

Image 1 : Microsoft veut une “convention de Genève numérique”Les cyberattaques font des ravages dans un monde où tout est de plus en plus informatisé et connecté. Alors que l’armée prend déjà les précautions nécessaires, les grandes entreprises high-tech semblent prises dans un jeu qui les dépasse. En 2014, les données de Sony Picture ont été dérobées alors que le FBI a piraté l’iPhone malgré l’opposition d’Apple. À l’égard des suspicions autour de l’élection électorale américain, il semble qu’une guerre cybernétique ne relèverait plus de la science-fiction.

Dans une lettre ouverte, le président de Microsoft Brad Smith met l’accent sur la nécessité d’« une convention numérique de Genève ». D’après lui, les entreprises devraient rester neutres dans le cyberespace. Ceci implique l’absence de prise de positon même en faveur de leur gouvernement. Et il semble que Microsoft a déjà montré la voie en déclarant qu’il ne collaborera pas avec le gouvernement américain dans la mise en place d’un registre sur les musulmans.

Cette convention numérique de Genève ne concernera pas uniquement les entreprises, mais aussi les gouvernements. Selon le président de Microsoft, ces derniers devraient « ne pas s’engager dans des cyberattaques ciblant des infrastructures civiles, que ce soit le réseau électrique ou le système politique ».

> > > Lire aussi Pour la première fois, Microsoft retarde son Patch Tuesday