Accueil » Dossier » [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

[Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

SFR vient officiellement de lancer son offre baptisée Evolution. L’ensemble s’avère réussi, signe d’une certaine maturité du secteur. Il ne reste plus qu’à attendre la riposte de la concurrence.

Image 1 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Introduction

SFR vient officiellement de lancer son offre baptisée Evolution. Elle comprend, comme ses concurrents, une box assurant la connexion au réseau Internet mais également un décodeur dédié à la TV que Tom’s Guide vous faisait découvrir en avant-première jeudi dernier. Mais aujourd’hui tous les détails sont disponibles. L’ensemble s’avère réussi, signe d’une certaine maturité du secteur. Il ne reste plus qu’à attendre la riposte de la concurrence.

Image 2 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Les tarifs

Point important de l’offre Evolution, il ne s’agit pas d’une box et d’un décodeur remplaçant la génération précédente mais d’une gamme parallèle. Un argument qui permet aussi de proposer un tarif plus élevé. Les clients auront donc le choix entre rester avec leur équipement et leur tarif actuels (29,90 euros) ou, au contraire, upgrader leur abonnement de 5 euros (pour arriver à 34,90 €) et ainsi obtenir gratuitement le nouveau décodeur TV. Les abonnés à la fibre devront eux s’acquitter d’un abonnement de 39,90 €.

La hausse pourrait ne pas s’arrêter là si la TVA sur le triple play comme le prévoit la loi de Finances passe à 19,6%. SFR affirme ne pas avoir pris de décision mais annonce d’ors et déjà qu’il répercutera cette nouvelle taxe sur ses tarifs.  

En revanche, la box en elle-même ne sera attribuée qu’aux nouveaux clients ou aux anciens qui en feront la demande expresse et débourseront 49 euros pour cela. Il y a fort à parier que les internautes seront peu nombreux à se jeter sur cette offre sachant que son principal atout (en dehors de sa compatibilité avec la fibre) est sa conception « ecolo ».

Image 3 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

La box Internet

Pour sa box internet SFR a principalement mis l’accent sur son eco conception. Elle s’affiche comme étant la plus petite du marché avec une consommation de 6,4 watts contre une dizaine auparavant. Un argument qui ramené à l’échelle d’un particulier représente à peine une économie de quelques euros sur l’année. A voir jusqu’à quel point les utilisateurs sont prêts à participer à l’effort collectif de la réduction des dépenses énergétiques…

Petit plus pour ceux qui restent méfiants quant aux effets des ondes wifi qui circulent dans leur domicile, un bouton on-off permet de désactiver la connexion wifi quand elle n’est pas nécessaire.

Deux autres boutons sont disponibles : un marche-arrêt pour couper totalement l’alimentation secteur et un eco pour limiter la dépense en énergie (diminue la puissance des Led, la vitesse réseau passe de 1 Go à 100 Mbits/s…).

A voir sur le sujet : le démontage de la neufbox par nos confrères de Tom’s Hardware.

Image 4 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

L’interface TV

C’est sûrement à ce niveau que  SFR franchit le plus grand pas. Apparaît tout d’abord la notion de page d’accueil, un peu comme sur un smartphone. De là on accède à tous les services : TV, Vidéo à la demande, TV à la demande, Enregistrements…

Lorsque l’on regarde un programme, un zap vers la droite fait apparaître le futur : c’est-à-dire des informations sur l’émission à suivre et le programme du soir, encore un coup sur la droite et vous accédez à toute la grille des programmes. A gauche, le passé avec, par exemple, la catch-up TV. Facile également de voir ce qui se passe sur les autres chaînes et de zapper. Les enregistrements comme le timeshifting sont également très simples à déclencher.

Au final, la navigation est très intuitive et ne demande que quelques minutes pour être parfaitement maîtrisée. Si la fluidité semble tout à fait correcte lors des démonstrations que nous avons vues, nous n’avons toutefois pas pu la tester en conditions réelles.

Image 5 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Le disque dur

Tous les décodeurs sont équipés d’un disque dur de 250 Go interchangeable. Mais en réalité, les utilisateurs ne disposent en standard que de 40 Go  (soit l’équivalent d’une quarantaine de programmes). 50 Go sont réservés aux applications SFR, et les 160 autres Go peuvent être débloqués par tranche de 80 Go moyennant la somme de 15 euros (un montant justifié par l’importance de la taxe pour copie privée). Il vous faudra donc débourser 30 euros supplémentaire pour disposer de 200 Go d’espace de stockage.  

Il est également possible de déterminer le temps d’enregistrement que l’on souhaite attribuer au Timeshifting (l’enregistrement à la volée du programme que l’on est en train de regarder lors d’une interruption momentanée). Ainsi vous pouvez décider d’accorder jusqu’à 8 heures à cette fonctionnalité. Vos enregistrements resteront disponibles pendant 24h. Mais cela fera autant d’espace disque disponible en moins pour vos enregistrements.

Image 6 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

La télécommande

La télécommande de ce boîtier TV accompagne l’évolution de l’interface. Beaucoup de manipulations se font à l’écran et non plus grâce à des touches de la télécommande. Sept boutons rassemblent donc l’accès à toutes les applications.

Les boutons d’accès direct aux chaînes ont, malgré tout, été maintenus même si l’opérateur affirme que, très vite, on apprend à s’en passer.

Mais la principale nouveauté réside comme on l’a vu précédemment dans l’utilisation de la technologie radio-fréquence : plus besoin de pointer précisément la façade de la box pour changer de chaîne. Toutefois, une liaison infrarouge a été maintenue pour ceux qui utilisent une télécommande universelle.

Image 7 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Les options

L’opérateur a prévu plusieurs options. Tout d’abord une clé 3G (proposée 19 euros ou 1 euro si elle va avec un abonnement) pour que l’utilisateur ne connaisse jamais d’interruption de service. En cas de panne, l’utilisateur doit prévenir le service client et si le dysfonctionnement est avéré, la clé 3G assurera le relai (sans frais de connexion) pour ce qui concerne Internet et le téléphone fixe. Mais l’on reste malgré tout privé de télé…  

On peut également l’utiliser lors de ces déplacements, dans ce cas, les 3 premières heures sont gratuites puis on bascule vers un prix à la minute.

Autre service en option le CPL (pour courant porteur en ligne). Un kit CPL à 200 Mbits de deux prises est livré avec la box. Pour toute prise supplémentaire, il faudra débourser 49 euros.

Enfin, il est possible d’acquérir un module Femtoccell plug and play sur la box pour ceux qui souhaitent améliorer leur réception 3G. Toujours limitée à 5 numéros SFR, son prix reste rédhibitoire : 199 euros. Ceci dit l’opérateur annonce pour mars un Femtocell deux fois moins cher.  

Image 8 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Le mediacenter

Le décodeur (qui embarque les technos Samba et Upnp) prévoit le partage de tous les contenus multimédias accessibles sur le réseau wifi domestique. Par exemple, tous les dossiers Windows Mes musiques, Mes vidéos… seront par défaut mis en partage et accessibles par tous depuis la TV. Cette fonction de partage fonctionne également sur les Mac. Le paramétrage peut se faire directement depuis un player comme Windows Media Player ou depuis une application neuf dédiée.

De même, le décodeur qui intègre en façade un port USB, un port SD peut lire tous types de contenus. Jusqu’à présent tous no La fin des disques durs multimedias ?

Image 9 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Design de la box

Côté design, SFR ne s’est pas foulé, c’est le moins que l’on puisse dire. Le décodeur TV Evolution est un monolithe rectangulaire noir sans grande originalité mais qui aura le mérite de passer inaperçu près du téléviseur. Une sobriété voulue puisque d’après l’opérateur l’une des principales attentes des clients dans ce domaine est de pouvoir l’empiler discrètement avec les autres équipements  hi-fi.

 De plus grâce à l’utilisation de la radio fréquence pour communiquer avec la télécommande, il sera plus facile de le camoufler sans pour autant gêner l’utilisation quotidienne.

Image 10 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Les applications mobiles

Partie intégrante de la stratégie multi-écran de SFR, l’application gratuite SFR neufbox TV est prévu pour iPhone, iPad et Android. Elle permet pour l’instant de consulter les programmes TV, de programmer à distance ces enregistrements ou de consulter le catalogue VOD pour sélectionner ses favoris. Mais le meilleur reste à venir puisque SFR annonce pour l’année prochaine la possibilité de regarder en streaming n’importe quel programme stocké sur le décodeur TV.

Image 11 : [Mise à jour] Nouvelle neufbox : enfin une box qui donne envie !

Catch-up TV et VOD

Aujourd’hui l’offre de TV de rattrapage (ou catch up TV) se limite à l’offre de M6. L’opérateur précise que des négociations avec d’autres chaînes devraient bientôt aboutir. Cependant, les tarifs demandés devraient restreindre l’offre aux plus grandes chaînes.

La Vidéo à la demande, section appelée Club Vidéo, annonce plus de 8 000 programmes disponibles 24 h/24 et 7 j/7. L’écran d’accueil propose ainsi Sex and The City 2 (avec Making Of), Toy Story 3, Adèle Blanc-Sec ou encore Inception pour un prix avoisinant les 3 euros. L’interface bénéficie d’un partenariat avec AlloCiné pour étoffer son contenu, avec notamment l’avis des spectateurs qui apparaît sous forme d’étoiles jaunes. À noter enfin que SFR fait cadeau à ses abonnés de la première location en VOD.