Accueil » Actualité » Mission accomplie pour le New Shepard de Blue Origin

Mission accomplie pour le New Shepard de Blue Origin

Le vol NS-17 était prévu pour le 26 août au matin. Il a permis de tester plusieurs technologies embarquées à bord.

L’intérêt pour la conquête spatiale renait de ses cendres chaque jour un peu plus. Jeudi matin, Blue Origin a mené a bien le 17e vol spatial du New Shepard. Le lanceur suborbital réutilisable a décollé depuis le Launch Site One dans l’ouest du Texas. À bord, ni pilote ni passager, un centre de contrôle s’occupant de la trajectoire. En revanche, 18 charges utiles occupent la capsule. Parmi elles, 11 étaient des expériences soutenues par la NASA.

Crédit : Blue Origin
Crédit : Blue Origin

La capsule s’est élevée 104,8 km au-dessus du niveau du sol et 105,9 km au-dessus du niveau de la mer. Le booster a atteint son apogée entre 104,7 km et 105,8 km. Le temps de mission était de 10 minutes et 15 secondes avec une vitesse de montée maximale de 3592 km/h. Le capteur Deorbit, Descent and Landing (DDL) dans le cadre du partenariat avec la NASA Tipping Point, était monté à l’extérieur du booster New Shepard. Il nous a donné l’occasion de tester cette technologie conçue pour réaliser un atterrissage de haute précision pour la deuxième fois.

Les expériences

Grâce à cette mission, la charge utile OSCAR Trash-to-Gas, a pu évaluer un système permettant de transformer des échantillons de déchets en gaz utiles. C’était le deuxième vol de cette charge. L’expérience « Biological Imaging in Support of Suborbital Science » de l’Université de Floride, a pu tester quant à elle l’étalonnage de la collecte de données pour les expériences biologiques. C’était la troisième utilisation de cette expérience.

Le New Shepard est également doté de technologies d’atterrissage de précision développées par des chercheurs de la NASA dans le cadre du projet SPLICE (Safe and Precise Landing Integrated Capabilities Evolution). SPLICE a pour rôle de guider l’atterrisseur. Pour ce faire, il lui fourni des informations aidant à déterminer son emplacement précis et sa vitesse lorsqu’il se dirige vers une surface sur laquelle atterrir.

Le 20 juillet dernier décollait le premier vol habité de Blue Origin . C’est un modèle New Shepard 4 qui a envoyé Jeff Bezos, Mark Bezos, Wally Funk et Oliver Daemen dans l’espace.

Source : engadget